Advantys ajoute la vente indirecte à sa stratégie commerciale en France

Jean-René Bezançon, directeur d'Advantys France :

Jean-René Bezançon, directeur d'Advantys France :

L'éditeur spécialisé dans le BPM cherche à recruter ses 5 premiers revendeurs en France d'ici la fin 2015. L'entreprise met à leur disposition un programme revendeurs qu'elle a eu l'occasion d'éprouver dans les régions du monde où elle pratique déjà la vente indirecte.

Présent dans de nombreuses parties du monde à travers des revendeurs, l'éditeur français Advantys privilégiait historiquement l'action de ses propres forces commerciale dans l'Hexagone. Désormais, ce spécialiste du BPM veut ajouter une dose de ventes indirectes à la stratégie qu'il mène en France pour mieux cibler les PME. « A l'origine, nous étions focalisés sur une clientèle de grands comptes. Mais, aujourd'hui, la gestion des processus métiers intéresse toutes les entreprises. Or, nous ne disposons pas de suffisamment de ressources en interne pour prospecter nous même une population aussi vaste », indique Jean-René Bezançon, le directeur d'Advantys France.

La volonté de l'entreprise de recourir à des revendeurs sur son marché domestique intervient alors qu'elle livrera en mai la version 6 de sa solution WorkflowGen. Aux dires de l'éditeur, le produit est plus adapté à la vente indirecte dans le sens où son installation a été simplifiée. Cela laisserait aux partenaires plus de latitude pour se concentrer sur l'intégration du logiciel avec les applications déjà en place (ERP, GED, CRM...). Le produit convient d'autant plus à une clientèle de PME que l'éditeur a adapté sa grille tarifaire en le proposant dans une version accessible à partir de 30 utilisateurs.

Le web ne suffit pas à trouver des clients

Les recrutements de partenaires voulus par Advantys portent sur des entreprises de type SSII généralistes, sociétés de conseil et intégrateurs. Dans les 12 prochains mois, l'éditeur espère qu'il aura trouvé ses cinq premiers revendeurs. « Aujourd'hui, nos clients nous trouvent surtout en faisant des recherches sur le web. Mais tous n'ont pas cette approche. Nombre d'entre eux sollicitent leur prestataire pour leur conseiller une solution de BPM qui permet d'automatiser et d'optimiser leurs différents processus », explique Jean-René Bezançon.

Les prestataires informatiques qui choisiront de s'associer activement à Advantys pourront intégrer le programme partenaire de l'éditeur. Pour des raisons de simplicité, celui-ci ne prévoit qu'un seul niveau de certification. Son obtention par les revendeurs implique qu'ils disposent d'au moins une ressource commerciale et d'une ressource technique dédiées à WorkflowGen. Ces collaborateurs seront formés gratuitement par Advantys. En outre, le revendeur devra signer au moins un projet client lors des six premiers mois de sa collaboration avec l'éditeur, et atteindre ensuite une vitesse de croisière de trois contrats par an. Adantys indique qu'un projet portant sur 30 utilisateurs est facturé 9 900 € en licences. Une somme sur laquelle les revendeurs bénéficient d'une remise d'au moins 30% qui vient s'ajouter au minimum de 5000 € additionnels qu'ils peuvent dégager en fournissant leur propres prestations.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité