ALSO s'empare de BeIP pour son expertise en réseaux et sécurité

Laurent Mitais: directeur général d'ALSO France : «L'approche verticalisée de  BeIP est la meilleure pour apporter plus de valeur ajoutée aux clients et répond à l'évolution de notre activité. »

Laurent Mitais: directeur général d'ALSO France : «L'approche verticalisée de BeIP est la meilleure pour apporter plus de valeur ajoutée aux clients et répond à l'évolution de notre activité. »

Le groupe de distribution Suisse ALSO a pris une part majoritaire dans le capital du VAD français BeIP. Il entend ainsi progresser dans la commercialisation de solutions liées aux réseaux et à la sécurité qu'il voit comme des secteurs à très fort potentiel pour les années à venir.

ALSO vient de mettre un sérieux coup d'accélérateur à son activité sur le marché français des réseaux et de la sécurité. Le 6 janvier, le grossiste suisse d'envergure européenne a finalisé la prise de contrôle de son homologue BeIP, un spécialiste hexagonal de ces technologies dont le siège est basé à Roissy (95). Il commercialise les offres de HPE, notamment la gamme Aruba, celles de Barracuda, de Cambium Networks, ou encore de Mobotix pour ne citer qu'elles. Une part du capital de la société reste dans les mains d'Erwan Le Guen, son directeur général, qui continuera d'en assurer la direction opérationnelle. « Il est important que BeIP demeure une entité à part entière dans ses propres locaux pour conserver sa créativité, tout en bénéficiant du soutien du groupe ALSO », estime Laurent Mitais, le directeur général d'ALSO France. Il serait en effet dommage de risquer de casser la dynamique de BeIP. En 2016, le VAD doté d'un effectif de vingt personnes devrait avoir dégagé environ 20 M€ de chiffre d'affaires, soit 30% de plus qu'en 2015.

ALSO axe sa stratégie autour du volume, des services et des solutions

« Plusieurs raisons expliquent l'intérêt porté par ALSO à BeIP, indique Laurent Mitais. La première est que sa prise de contrôle s'inscrit dans la volonté du groupe de baser son développement sur le volume, notre activité historique, les services, que nous avons bien développés l'an dernier, et les solutions. L'expertise de BeIP va nous permettre de progresser rapidement sur ce dernier point. » En outre, les réseaux et la sécurité sont deux domaines qu'ALSO a identifiés parmi les plus porteurs pour les années à années à venir. Notamment, pour leurs liens très étroits avec le secteur en plein développement de l'IoT. Enfin, ALSO s'est montré très intéressé par l'approche verticalisée adoptée par BeIP pour mieux toucher les mondes de l'éducation, du médical, du retail et le secteur public. «Cette approche est la meilleure pour apporter plus de valeur ajoutée aux clients et répond à l'évolution de notre activité », explique Laurent Mitais.

Développer des synergies sans contraindre les revendeurs

Bien que BeIP doive conserver une certaine indépendance, cela ne va pas l'empêcher de développer de synergies avec ALSO France. En pratique, les équipes commerciales de ce dernier et de BeIP auront la possibilité de commercialiser l'ensemble de leurs deux catalogues en réseaux et sécurité. In fine, la volonté est d'orienter les clients en recherche de solutions chez BeIP et ceux plus axés sur le volume vers ALSO. « Néanmoins, nous n'imposerons pas aux revendeurs de s'approvisionner auprès d'une structure plutôt qu'une autre », tempère Laurent Mitais. A plus long terme, ce sont l'ensemble des filiales européennes d'ALSO qui devraient tirer profit de l'expertise de BeIP.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers » prouvent une fois de plus la...

Publicité