Also veut sortir ses partenaires du simple business de matériels

Yohanne Assoune, qui dirige la BU d'Also en charge de l'offre WaaS estime qu'il va falloir beaucoup d’évangélisation pour que les partenaires puissent la commercialiser efficacement.

Yohanne Assoune, qui dirige la BU d'Also en charge de l'offre WaaS estime qu'il va falloir beaucoup d’évangélisation pour que les partenaires puissent la commercialiser efficacement.

Avec son offre workplace as a service, Also va permettre va permettre à ses partenaires de proposer à leurs clients un environnement de travail sous forme de service englobant aussi bien la fourniture du matériel (PC, écran, imprimante, etc), des solutions de bureautique en mode SaaS que des services de support.

Le grossiste Also passe à la vitesse supérieure pour son offre de Workplace as a Service. Présente au catalogue depuis un an, cette dernière vient d'être entièrement redéfinie lors des Also Day qui se tenaient ce jeudi 8 juin à Paris, afin d'être alignée avec toutes ses filiales européennes. Elle repose aujourd'hui sur une formule d'abonnements avec des engagements allant de 12 à 36 mois incluant la fourniture de matériel, de solutions en mode cloud à travers une place de marché dédiée (Also Cloud Market Place-ACMP) et une batterie de services de support et d'intégration variant suivant les désirs du client final et du revendeur. A noter qu'ACMP va composer l'épine dorsale du service WaaS notamment à travers la fourniture des solutions logicielles. 

« Aujourd'hui, les partenaires vont avoir le choix entre trois formules à proposer à leurs clients finaux : Basic, Premium et Complete », détaille Yohann Assoune, le directeur de l'activité Consumptional Business d'Also qui porte l'offre WaaS, l'ACMP et le Digital Marketing. Le premier niveau de service incluant le matériel, les services SaaS ainsi qu'un support matériel et technique pour les utilisateurs. Les services Premium et Complete comprennent pour leur part des services avancées comme la gestion des politique de sécurité, des identités ou encore la prise en charge des applications métiers. Pour information, une Surface Pro 4 et son clavier sont ainsi proposés à un prix public catalogue de 69,90€HT pour le service Basic, 99,90€HT pour le Premium et 129,90€ HT pour le Complete (pour un engagement de services de 36 mois). A noter qu'à l'échéance des 36 mois, aucune option d'achat n'est proposée, puisque l'Also Workplace as a Service n'est pas un mode de financement, mais un service proposé par le grossiste, et délivré par un réseau de partenaires certifiés Also Network à travers un programme appelé Consumptional Speed track. 


Les différents services proposés dans l'offre WaaS
L'offre WaaS d'Also varie suivant la formule choisie : Basic, Premium ou Complete.


En plus de ces formules qui composent le coeur de l'offre, les partenaires peuvent aussi proposer aux utilisateurs finaux d'autres services qui viendraient s'y ajouter. Il est par exemple possible de provisionner des solutions cloud issues de la market place d'Also (DocuSign, Mimecast, Skykick, Mandarine Academy, myCdesk, etc), ou d'ajouter un onduleur ou une imprimante. « Aujourd'hui, notre volonté à long terme est de proposer tous les composants de l'IT sous une forme as-a-Service. Des offre téléphonies sont par exemple en cours de développement », explique Yohann Assoune. D'après lui, l'intérêt pour les revendeurs est de sortir de la simple fourniture du matériel qui génère de moins en moins de marges.

Entre 10% et 8% de marges

Pour les partenaires certifiés qui revendront l'offre WaaS, ces dernières évolueront d'ailleurs en fonction de la formule choisie. « Avec l'abonnement Basic, ils bénéficieront de 10% de marges, de 9% avec l'abonnement premium et de 8% avec la formule Complete », détaille le dirigeant. A noter d'ailleurs qu'Also facturera les clients finaux directement à travers une entité financière financée en fonds propres. Elle rétribue ensuite les revendeurs.  Ces derniers pourront bien entendus garder ou ajouter leurs propres services en parallèle de l'offre WaaS

Yohann Assoune estime toutefois qu'il va y avoir un gros travail d'évangélisation à mener pour aider les partenaires à s'emparer de l'offre WaaS. « C'est une toute nouvelle façon de travailler et de vendre pour eux. Il n'est plus question de parler de fourniture de materiels sur un mode transactionnel mais bien d'un service dans lequel nous sommes tous garants de la qualité et de l'expérience utilisateur. Pour cela, Il faudra s'adresser aux directeurs informatiques mais surtout aux directions métiers. En effet, pour les entreprises, l'informatique n'est pas une fin, mais un moyen d'y arriver », explique le dirigeant. C'est donc un programme de coaching de 6 mois qu'Also a mis en place pour accompagner les partenaires dans cette transition. Il sera gratuit pour les revendeurs en échange de quelques engagements, notamment la signature de 5 clients au cours de cette période.  En retour, Also les accompagne sur la mise en place de l'activité WaaS grâce à la formation de leur équipes techniques et commerciales, le consulting sur leur dossier, la mise à disposition d'outils numérique et de services de marketing digital.


Etoffer l'offre des partenaires

« Aujourd'hui, nous sommes d'ailleurs en passe de signer avec une dizaine de partenaires qui suivent déjà le coaching », déclare Yohann Assoune. L'offre WaaS va surtout s'adresser à des revendeurs de taille moyenne souhaitant élargir leur offre, par exemple des bureauticiens souhaitant proposer des offres IT.

Ajouter un commentaire
6
Commentaires

ALSO_FR [quote=Phil]en attendant, j'ai fait une demande le 29/05/2017, et personne n'a de réponse de votre service financier.... Alors à revoir mais en profondeur, parce un mail demandant des garanties alors que cela n'impacte pas la limite crédit.... ET je répète mes intentions de citer also en justice pour inexécution de contrat[/quote] Bonjour Phil, Il ne faut pas mélanger les activités dites Consumptional Business, dont ALSO WaaS fait partie, qui ne fonctionnent pas de la même manière que l'activité traditionnelle d'ALSO. Le service financier d'ALSO France est entièrement disponible pour discuter avec vous. Chaque dossier est analysé avec minutie et il se peut que certains éléments soient manquants ou en attente d'un tiers. Si vous souhaitez échanger sur le sujet, vous pouvez me contacter via Linkedin, nous verrons ensemble comment éluder le sujet. Merci Yohann

Phil inconvénient d'avoir un bagage juridique et informatique... GDPR et DPO quand tu nous tiens

Phil en attendant, j'ai fait une demande le 29/05/2017, et personne n'a de réponse de votre service financier.... Alors à revoir mais en profondeur, parce un mail demandant des garanties alors que cela n'impacte pas la limite crédit.... ET je répète mes intentions de citer also en justice pour inexécution de contrat

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité