Altice a des vues sur l'américain Charter et sortirait bien SFR de la bourse

Après avoir racheté Cablevision, le groupe français Altice fondé par Patrick Drahi, s'intéresserait à un autre groupe américain, Charter. (crédit : D.R.)

Après avoir racheté Cablevision, le groupe français Altice fondé par Patrick Drahi, s'intéresserait à un autre groupe américain, Charter. (crédit : D.R.)

Selon CNBC, le groupe Altice serait en train de préparer une offre d'acquisition pour l'opérateur américain de télécommunications Charter. Le rachat de ce dernier qui pourrait avoisiner les 200 milliards de dollars. Par ailleurs, Altice prépare en France une offre publique de retrait pour sortir SFR de la cotation.

Altice serait intéressé par l'opérateur de télécommunications américain Charter Communications. Selon CNBC, le groupe fondé par Patrick Drahi, maison mère de SFR, préparerait en ce moment avec sa filiale américaine Altice USA une offre d'acquisition pour Charter dont la valorisation tourne autour de 200 Md$. Le groupe américain a récemment reçu une offre de SoftBank.

Cet intérêt pour les Etats-Unis n'est pas nouveau pour le groupe français engagé sur le marché des télécommunications, des contenus, des médias, du divertissement et de la publicité. Il y a deux ans, il a déjà racheté l'Américain Cablevision pour 15,7 milliards d'euros. Cette acquisition a obtenu l'approbation des autorités américaines en juin 2016.

Alice veut de nouveau sortir SFR de la cotation

Par ailleurs, en France, Altice a annoncé qu'il allait lancer en septembre une offre publique de retrait au prix de 34,50 euros par action SFR, suivie d'une procédure de retrait obligatoire. Le groupe de Patrick Drahi pourra ainsi retirer l'opérateur de télécommunications de la Bourse de Paris. Il avait déjà cherché à racheter 100% de SFR l'an dernier mais son offre publique d'échange de titres n'avait pas été acceptée par l'Autorité des marchés financiers. Altice a maintenant franchi le cap des 95% de droits de vote au capital de SFR.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité