AWS porte les résultats d'Amazon

A l'approche de l'annonce des résultats d'Amazon, son fondateur Jeff Bezos est temporairement devenu l'homme le plus riche du monde avec une fortune estimée à 92,3 milliards de dollars. (Crédit D.R.)

A l'approche de l'annonce des résultats d'Amazon, son fondateur Jeff Bezos est temporairement devenu l'homme le plus riche du monde avec une fortune estimée à 92,3 milliards de dollars. (Crédit D.R.)

Avec des facturations en hausse de 42% au deuxième trimestre 2017, AWS a largement contribué à soutenir la croissance de sa maison mère Amazon. Toutefois, le rythme effréné auquel la société étend ses infrastructures pour répondre aux besoins de ses clients inquiète quant à sa rentabilité.

Amazon Web Services tire la croissance de sa maison mère Amazon, qui accuse une certaine méforme. Comme le montre ses résultats du deuxième trimestre 2017, le géant américain a vu sa rentabilité s'effriter, son bénéfice par action s'étant établi à 0,40$ contre 1,42$ initialement attendu. Pour autant, son chiffre d'affaires a augmenté, passant de 30,4 milliards de dollars au deuxième trimestre 2016 à 38 milliards de dollars pour la même période, cette année.

Et ces résultats « en demi-teinte » auraient pu être pires sans le concours d'AWS qui a vu ses facturations exploser d'avril à juin. En augmentation de 42%, elles se sont établies à 4,1 milliards de dollars, pour un rendement annuel estimé à 16 milliards de dollars d'après Technology Business Research (TBR). Pour rappel, AWS avait réalisé 13,2 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2016. Pour Business Insider, le constat est le même : Ce sont les activités de services, en particuliers AWS, qui maintiennent les résultats d'Amazon à flot.

L'adoption d'AWS s'accélère

D'après Meaghan McGrath, analyste chez TBR, l'usage d'AWS - en forte augmentation - compense la sous-performance d'Amazon. Et l'adoption des services cloud du géant américain ne devrait pas faiblir, au contraire. « Elle augmente plus vite que les revenus et est même en train d'accélérer avec l'extension des infrastructures à l'international », explique l'analyste.

Toutefois, cette expansion rapide fait peser une certaine pression sur la marge opérationnelle d'AWS qui a baissé de presque 8 points par rapport au deuxième trimestre 2016, pour s'établir à 22,3% du chiffre d'affaires. « Pendant que ses revenus augmenteront, AWS poursuivra l'expansion de son infrastructure à l'internationale pour répondre aux besoin de ses clients, ce qui maintiendra une forte pression sur sa marge », explique Meaghan McGrath. Cela n'empêchera toutefois pas la firme de devenir une des principales sources de revenus et de rentabilité d'Amazon. Pour rappelle, la firme devrait ouvrir des datacenters en France d'ici la fin de l'année.

Jeff Bezos, brièvement l'homme le plus riche du monde

Pour le troisième trimestre 2017, Amazon devrait publier un chiffre d'affaires compris entre 39,25 et 41,75 milliards de dollars. Quant au résultat d'exploitation, le géant s'attend à passer d'une perte opérationnelle de 400 millions de dollars au troisième trimestre 2016 à un bénéfice de 300 millions.

A noter qu'à l'approche de la présentation des résultats financier du deuxième trimestre 2017, Jeff Bezos, le patron et fondateur d'Amazon est brièvement devenu l'homme le plus riche du monde quand le cour de l'action de sa compagnie s'est envolé. Sa fortune personnelle était alors estimée à 92,3 milliards de dollars par Bloomberg, soit plus que les 90,8 milliards de Bill Gates. Le marché s'étend calmé, il est toutefois rapidement redevenu deuxième avec « seulement » 89,3 milliards de dollars.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité