Comment Panasonic Toughbook agrandit la « niche »

Panasonic revendique les deux tiers du marché des tablettes et des notebooks « durcis » et reconnaît qu'il s'agit d'une niche. Une  niche, mais d'une niche rentable que le constructeur japonais veut agrandir en mettant en place une nouvelle politique de distribution.

Le premier étage de la fusée « Panasonic Toughbook » (le nom de la division du constructeur dédiée aux PC durcis) a été mise en place début 2011, avec le recrutement d'un nouveau responsable des partenaires pour la France. Franck Salmon est en effet spécialisé dans le développement des réseaux de distribution. Il l'a tout d'abord fait au sein de la division PC de HP, pendant cinq ans, avant de créer le réseau de distribution de Dell pour les imprimantes, puis de rejoindre Logitech.

Le marché des PC durcis est-il une niche ? « Oui, mais le terme n'a pour nous rien de péjoratif, répond Franck Salmon. D'une part, parce que c'est un segment de marché dynamique qui a progressé de 35% en valeur en 2010 ; d'autre part, parce que c'est une niche rémunératrice, avec un prix moyen de 2 000 euros ; et enfin parce que Panasonic détient 65% de ce marché en Europe. »

Panasonic Toughbook : 1 milliard $ dans le monde

Chatouillé par le succès croissant des tablettes tactiles, et notamment des iPad d'Apple, Panasonic entend bien rappeler qu'il a « créé » le segment des notebooks durcis dès 1994 et qu'il propose des tablettes depuis plus de dix ans. Le second étage de la fusée est en effet l'offre Toughbook. Elle devrait prendre un nouvel essor en fin d'année avec la première tablette durcie du constructeur fonctionnant sous Android, alors que les matériels étaient jusqu'à présent équipés de Windows 7.

Certes, ce segment ne représente qu'environ 1% du chiffre d'affaires du géant Panasonic (1 milliard de $ sur une centaine), mais le niveau de marge reste confortable et le constructeur fabrique lui-même plus de 80% des composants de ses notebooks et de ses tablettes. « C'est une nécessité autant qu'un choix, poursuit Franck Salmon, car c'est le meilleurs moyen de garantir aux clients que nos produits résistent aux chutes, à l'eau et aux liquides, aux fortes chaleurs, que leur autonomie est en moyenne de 10 heures ou que la luminosité de l'écran permet une utilisation en plein soleil. »

Une niche verticale, mais pas uniquement...

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers » prouvent une fois de plus la...

Publicité