Cooptation : Hunterz se lance auprès des recruteurs français de l'IT avec People Wanted

Hunterz s'articule autour de trois briques dont un module destinés aux personnels RH et une apps mobile permettant aux salariés de suivre les candidats qu'ils cooptent.

Hunterz s'articule autour de trois briques dont un module destinés aux personnels RH et une apps mobile permettant aux salariés de suivre les candidats qu'ils cooptent.

L'éditeur belge Hunterz propose sa nouvelle solution de recrutement par cooptation interne aux acteurs français des services et de la distribution IT par le biais de People Wanted. Ce dernier va cibler les entreprises effectuant au moins dix à quinze recherches de candidats par an.

« En Europe, 56% des sociétés de plus de 500 personnes offrent à leur collaborateurs des primes pour le recrutement par cooptation. En revanche, leur approche en la matière n'est pas forcément permanente ou structurée, faute d'être menée avec des outils adéquats.» Partant de ce constat exprimé par Dominique Mangiatordi, son co-fondateur, le jeune éditeur belge Hunterz s'est lancé dans la conception d'une solution du même nom dédiée à la cooptation interne. En France, il s'est associé à la société People Wanted pour la commercialisation de son offre auprès des entreprises du secteur de l'IT. Ce partenaire a déjà signé avec Danitis, un spécialiste de la délégation de personnel chez les sociétés de services et de distribution IT. L'ESN SII a également adopté la solution.

La gamification au service de la cooptation

Hunterz comporte trois grandes briques, la première étant destinée aux responsables RH. Accessible dans le cloud depuis un PC, ce job board leur permet de créer des profils de postes et de définir les différentes étapes que devra franchir un candidat pour être embauché. Jouant la carte de la gamification avec son univers très Western, la seconde brique d'Hunterz est une app mobile utilisable par les collaborateurs désignés par l'entreprise qui souscrit à l'offre. Elle affiche les postes à pourvoir sur les smartphones des salariés qui peuvent alors envoyer un lien par SMS ou par e-mail à leurs connaissances qu'ils jugent qualifiées. « Le coopteur reçoit une notification à chaque fois que son candidat franchit une étape dans le parcours de recrutement ou est éliminé. Dès lors qu'une recrue potentielle passe à un niveau supérieur, le coopteur reçoit des points et/ou de l'argent, en fonction du mode de rétribution que veut mettre en place son employeur», explique Dominique Mangiatordi. Quand des points sont attribués, ils peuvent être dépensés dans une boutique que l'entreprise peut créer en utilisant le troisième et dernier module d'Hunterz.

La cooptation déjà au coeur du savoir-faire de People Wanted

En choisissant de travailler avec People Wanted, Hunterz a trouvé un partenaire pour qui la cooptation n'a pas de secret. C'est même une spécialité de ce cabinet de recrutement dont les clients sont des acteurs, fournisseur comme prestataires, du monde de la distribution IT. Fondée et dirigée par Alain Attia, qui fut notamment le directeur de ventes de Toshiba et d'Acronis, la société travaille avec un réseau de parrains. Ces derniers sont sélectionnés pour leurs connaissances du secteur et orientent des candidats vers People Wanted qui les rémunèrent si les recrues sont retenues. En plus de ses propres services basés sur la cooptation externe, People Wanted va donc désormais pouvoir aussi aider ses clients à miser sur la cooptation interne pour élargir leurs équipes. « Avec Hunterz, nous allons cibler les entreprises qui ont au moins 10 à 15 recrutements à effectuer chaque année. Les SSII, et plus généralement les sociétés qui proposent de la délégation de personnel, sont des cibles évidentes. Les fabricants de produits bureautiques, qui ont des turn-over importants, sont également des prospects », indique Alain Attia.

Utiliser le service d'Hunterz passe la souscription à l'un des cinq forfaits proposés par l'éditeur. Facturé 229 €/mois, le premier permet de poster cinq offres d'emploi, de disposer d'un compte administrateur et de créer 50 profils de coopteurs. L'offre la plus onéreuse est facturée 3000 €/mois. Ace tarif, les clients ont un droit d'usage illimité de tous les modules de la solution.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité