Copideal étoffe son offre de services d'impression avec Toshiba

Axel Glattfelder, associé et directeur commercial de Copideal, compte sur les solution Toshiba TFIS pour augmenter sa proposition de valeur.

Axel Glattfelder, associé et directeur commercial de Copideal, compte sur les solution Toshiba TFIS pour augmenter sa proposition de valeur.

En signant un partenariat avec Toshiba TFIS, le bureauticien Copideal a fait d'une pierre deux coups. Il a remplacé une partie de sa gamme qui ne lui donnait pas entière satisfaction et étoffé son offre de services.

Historiquement, Copideal commercialisait les copieurs de Sharp et de Kyocera. Toutefois ces derniers ne donnaient plus entière satisfaction à ce bureauticien basé à Meyzieu (69). Pour les remplacer dans son catalogue, il a signé un accord de distribution avec Toshiba TFIS il y a un mois. « Avec Toshiba, nous pouvons étendre notre proposition de valeur autour des copieurs eux-mêmes, grâce aux nombreux partenariats noués par ce fabricant avec des éditeurs de logiciels. Kyocera ne pouvait pas en proposer autant », explique Axel Glattfelder, associé et directeur commercial de Copideal.

Pour appuyer son propos, ce dernier prend pour exemple celui d'un client qui réclamait la possibilité de faire des masques d'impression. « Kyocera ne proposait pas directement de solution pour cette problématique. C'était à nous de chercher. Avec Toshiba, nous avons directement accès à un catalogue complet de solutions dédiées », explique-t-il.

Une situation paradoxale pour les bureauticien

Le développement de services complémentaires est aujourd'hui un axe stratégique pour Copideal, et pas uniquement dans le domaine de l'impression. « Pour nous bureauticiens, la situation est un peu paradoxale. Nous devons être de plus en plus spécialistes sur les services d'impression tout en développant des services connexes pour étendre notre offre », témoigne Axel Glattfelder. Suivant cette logique, Copideal a, par exemple, mis en place une offre de téléphonie.

Comptant 7 collaborateurs, Copideal a réalisé un peu plus d'1M€ de chiffre d'affaires en 2016. Pour l'année à venir, il espère au moins atteindre un résultat équivalent. « Si nous faisons de la croissance ce sera du bonus, mais le marché reste compliqué. Il y a encore quelques années, nous avions une visibilité à au moins trois mois. Aujourd'hui, c'est à la semaine que cela se passe », conclut Axel Glattfelder.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers » prouvent une fois de plus la...

Publicité