De nouvelles liseuses (e-Reader) arrivent sur le marché

Plusieurs modèles de liseuses plus minces, tactiles et moins chères ont fait leur apparition au salon BookExpo America : entre Kobo eReader Touch Edition, Nook Simple Touch Reader et Kindle 3G with Special Offers d'Amazon.

Barnes & Noble, Amazon et Kobo se sont lancés dans une course qui semble profiter aux consommateurs. De nouvelles liseuses ont été présentées cette année au salon BookExpo America, qui se déroule du 24 au 26 mai. Elles sont plus minces, moins chères et dotées d'écrans tactiles. 

Kobo ajoute une liseuse tactile à 130 dollars à son arsenal et en profite pour baisser le prix de son premier modèle, qui vaut maintenant 99 dollars. Le Kobo eReader Touch utilise une technologie tactile infrarouge pour donner le sentiment à l'utilisateur qu'il tourne effectivement les pages d'un livre, un effet baptisé "Real Touch". Il est équipé par ailleurs d'un écran Pearl 6 pouces e-ink qui propose 16 niveaux de gris, d'un clavier virtuel et du WiFi. Il peut contenir jusqu'à mille e-books (30 000 avec une carte SD) et donne accès à plus de 2,3 millions de titres pour un poids total de 200 grammes. Le Kobo eReader Touch Edition est disponible en précommande aux Etats-Unis et au Canada. Il devrait être livré en juin.

Une liseuse 3G à 164 dollars chez Amazon

Barnes & Noble a également doté son nouveau Nook Simple Touch d'un écran tactile infrarouge: un Pearl 6 pouces e-ink. Il s'agit d'un appareil aussi léger (212 grammes) qu'économe (deux mois d'autonomie). Il est muni du WiFi et coûte 139 dollars. Proposée en précommande dès maintenant, cette liseuse sera livrée à partir du 10 juin.

Seulement six semaines après avoir présenté le Kindle with Special Offers, à 114 dollars, Amazon propose une autre liseuse financée par la pub, équipée du réseau 3G. A 164 dollars, ce serait la liseuse 3G la moins chère du marché, selon Amazon. Le Kindle 3G with Special Offers est disponible maintenant aux Etats-Unis.

Ajouter un commentaire
1
Commentaires

Charlotte C'est quand même dommage de ne pas parler des liseuses françaises Archos ou Bookeen par exemple dans votre article.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité