Divalto courtise les apporteurs d'affaires pour développer les ventes de ses partenaires

Jérémy Grégoire, directeur marketing de Divalto.

Jérémy Grégoire, directeur marketing de Divalto.

L'éditeur de solutions de gestion rémunère les professionnels de l'IT qui détectent des opportunités de vente si elles sont transformées en contrat par son réseau d'intégrateurs. Il espère ainsi pouvoir renvoyer plus de 500 leads qualifiés vers son réseau de distribution dans les 12 à 18 mois à venir.

« Les revendeurs et les prestataires de services IT sont beaucoup moins généralistes que par le passé et n'acceptent le plus souvent que des projets en rapport avec leur expertise. Ils n'en restent pas moins en capacité de détecter des besoins qui sortent de leur champ de compétences dans les entreprises», explique Jeremy Grégoire, le directeur marketing de Divalto. Parti de constat, l'éditeur a décidé de créer un réseau d'apporteurs d'affaires chargés d'identifier des clients qu'il a une chance de convaincre d'opter pour une de ses cinq solutions de gestion. Baptisée programme Synergie, cette initiative générera donc des leads que l'éditeur requalifiera lui-même avant de les confier à l'un de ses 300 partenaires intégrateurs.

Entre 10 et 15% de rémunération sur la première année

« D'ici une période allant de 12 à 18 mois, nous espérons que Synergie nous aura permis d'identifier plus de 500 opportunités », indique Jeremy Grégoire. Ces affaires potentielles seront redistribuées entre les revendeurs de Divalto en fonction de trois critères : la proximité géographique du partenaire avec le client, la taille de ce dernier et son métier, le produit concerné dans le catalogue de l'éditeur. En cas de concrétisation d'un projet, Divalto a prévu deux modes de rémunération pour les apporteurs d'affaires. Le premier concerne ses solutions en mode SaaS dont 15% du prix de la première année d'abonnement seront rétrocédés. Dans le cas d'une vente sous forme de licence, le gain passe à 15% du prix du logiciel pour les 12 premiers mois d'utilisation.

Les profils d'apporteurs d'affaires ciblés par Divalto sont variés. Il peut s'agir d'experts comptables, d'opérateurs, de revendeurs en téléphonie mobile ou encore d'intégrateurs d'infrastructures. Certains des revendeurs actuels de l'éditeur pourront tout à faire cumuler ce rôle avec celui d'apporteur d'affaires. Cela pourra par exemple être le cas pour un revendeur de l'offre Idylis (solutions de comptabilité et de facturation en mode SaaS pour TPE) qui détecterait un projet au sein d'une grande PME ou d'une ETI cible de l'ERP Infinity. « Toutefois, indique Jérémy Grégoire, Synergie s'adresse en priorité des entreprises qui ne font pas partie de notre réseau de distribution. »

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

IT : panique sur le business model

IT : panique sur le business model

Le secteur du numérique n'a jamais cessé de faire évoluer son business model depuis sa montée en puissance dans les années 70. Mais, ce qui se passe actuellement - notamment avec l...

Publicité