Equinix met la main sur 24 datacenters de Verizon

Equinix étend ses services d'interconnexion de datacenters aux Etats-Unis et en Amérique du Sud avec les implantations de Bogotá (Colombie), Culpeper (Virginie) et Houston (Texas) de Verizon. Crédit: D.R.

Equinix étend ses services d'interconnexion de datacenters aux Etats-Unis et en Amérique du Sud avec les implantations de Bogotá (Colombie), Culpeper (Virginie) et Houston (Texas) de Verizon. Crédit: D.R.

En rachetant à Verizon ses datacenters situés dans 15 agglomérations aux Etats-Unis et en Amérique latine, l'hébergeur Equinix porte ses propres implantations à 175 datacenters et étend ses services d'interconnexion outre-Atlantique.

L'hébergeur américain Equinix vient de racheter à Verizon Communications 24 datacenters dans le cadre d'une transaction en numéraire s'élevant à 3,6 Md$. L'acquisition couvre un portefeuille de 900 clients. Avec cette vente, l'opérateur de télécommunications Verizon, qui avait acquis les datacenters de Terremark Worlwide en 2011, confirme sa stratégie de recentrage sur d'autres marchés. Il affronte par ailleurs une vive concurrence sur le terrain des abonnements mobiles outre-Atlantique et cherche à se renforcer sur des secteurs plus rentables comme la publicité en ligne. Après le rachat d'AOL l'an dernier pour 4,4 Md$, il négocie en ce moment celui de Yahoo, en cherchant à baisser de 1 Md$ le montant de 4,8 Md$ proposé au départ.

AdTech Ad De son côté, Equinix, spécialisé dans l'hébergement cloud et les services d'interconnexion, va étendre sa couverture internationale à 175 datacenters installés sur 43 marchés sur le continent américain, l'Europe et la région Asie-Pacifique. Les sites rachetés à Verizon se situent dans 15 agglomérations : 13 aux Etats-Unis, 1 en Colombie et 1 au Brésil. Ils permettront à l'hébergeur basé à Redwood City de rapprocher certains de ses clients de leurs propres utilisateurs afin de réduire les temps de latence sur les applications sensibles et les gros volumes de données. Equinix renforce aussi ses services d'interconnexion aux Etats-Unis et en Amérique du Sud en étendant sa présence à Bogotá, en Colombie, ainsi qu'à Culpeper, dans l'Etat de Virginie, et à Houston, au Texas.

157,9 hectares d'implantations à l'échelle mondiale

Les sites rachetés à Verizon couvrent 22,3 hectares bruts, ce qui porte à 157,9 hectares l'implantation internationale d'Equinix. Environ 250 collaborateurs de l'opérateur devraient passer chez l'hébergeur dans le cadre de cette transaction qui sera finalisée mi-2017 sous réserve que les dispositions réglementaires d'usage soient satisfaites.

En France, cet été, Equinix avait racheté le datacenter de Digital Realty à Saint-Denis pour étendre ses capacités d'hébergement sur ses centres IBX (International Business Exchange) PA2 et PA3. Un mois plus tôt, il avait annoncé la construction d'un 8ème datacenter aux Pays-Bas. En 2015, Equinix a racheté l'hébergeur Telecity pour 2,35 Md$.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers » prouvent une fois de plus la...

Publicité