Facebook s'attaque au marché de l'emploi

Après une phase de test, le service de recherche et d'offres d’emploi créé par Mark Zuckerberg sera déployé progressivement aux Etats-Unis, puis au Canada. Crédit: Facebook

Après une phase de test, le service de recherche et d'offres d’emploi créé par Mark Zuckerberg sera déployé progressivement aux Etats-Unis, puis au Canada. Crédit: Facebook

D'ici quelques semaines et après une phase de test, le service lancé ce mercredi par Facebook permettra aux entreprises américaines et canadiennes de publier leurs offres d'emploi sur leur page et aux candidats d'y répondre directement via Messenger.

Facebook débarque officiellement sur le marché de l'emploi. Le réseau social a annoncé ce mercredi le lancement d'un service dédié à la publication et à la recherche d'annonces. Après avoir été testée dans une partie des Etats-Unis, cette nouvelle  fonctionnalité sera déployée plus largement dans les prochaines semaines, à travers tout le pays ainsi qu'au Canada. Avec ce service, Facebook veut inciter les PME et surtout les TPE qui cherchent à recruter à afficher leurs propres offres d'emploi pour gagner en visibilité. Les initiateurs du projet sont en effet partis du constat que 40% des projets de recrutement des entreprises de petite taille étaient difficiles à effectuer. Une réalité surprenante pour Facebook qui rappelle que les petites structures emploient  près de la moitié de la main d'oeuvre aux Etats-Unis. 

« Nous souhaitons faciliter les opérations de recrutement en permettant la diffusion des annonces  directement sur Facebook », a déclaré Andrew Bosworth, vice-président en charge de la publicité et du business du réseau social à nos confrères de VentureBeat. Il est encore trop tôt, mais nous sommes ravis de voir comment des personnes utilisent un outil simple pour trouver un emploi et d'aider les entreprises à trouver les profils dont elles ont besoin », a-t-il ajouté. 

Des données personnelles pouvant servir le ciblage publicitaire

Dans les prochaines semaines, les entreprises nord-américaines pourront publier des offres d'emploi sur leur page Facebook et les internautes en trouver sur Facebook.com/jobs.

Les  recruteurs pourront utiliser cet outil pour publier une annonce contenant l'intitulé du poste, le salaire proposé et sa nature (temps partiel ou temps plein). Une fois postées, les offres apparaîtront comme un message standard dans le fil d'actualité et seront également visibles dans une section spéciale « emploi ». Les personnes qui ont « aimé » ou suivi une offre pourront également voir les autres annonces publiées par l'entreprise dans leur fil d'actu. Les publications disparaîtront dans les 30 jours. De leur côté, les candidats pourront postuler directement à une annonce sans quitter leur page Facebook via le bouton « Postuler » grâce aux informations tirées des renseignements contenus dans leurs profils. Ce lot d'informations personnelles fournies par les candidats eux-mêmes pourraient être une aubaine pour Facebook en étant utilisées pour du ciblage publicitaire.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers » prouvent une fois de plus la...

Publicité