France : les grossistes IT ont dégagé 4,4% de croissance au troisième trimestre

Croissance trimestrielle et sur neuf mois des ventes des grossistes IT en France. Source : SGI

Croissance trimestrielle et sur neuf mois des ventes des grossistes IT en France. Source : SGI

Le dynamisme de leurs ventes de produits « volume » a permis aux grossistes IT de compenser le recul de leurs revenus dans le domaine de la valeur.

Les facturations des grossistes IT présents sur le territoire français ont représenté 1,5 Md€ au troisième trimestre 2017. Communiqué par Context et le syndicat des grossistes informatiques (SGI), ce montant représente une croissance de 4,4% par rapport à la même période l'an passé. Sur 9 mois, les revenus des distributeurs affichent ainsi une progression de 3,4%. « Ces chiffres reflètent un dynamisme dont on ne peut que se féliciter. D'autant plus que cette croissance s'accompagne de créations d'emplois chez à peu près tous les acteurs de notre secteur d'activité et devrait se confirmer dans les mois à venir [...]», commente Laurent Mitais, le président du SGI et directeur général d'Also France.

+8,1% pour les ventes de produits « volume »

Entre juillet et septembre derniers, ce sont surtout les ventes de produits dits « volume » qui ont assuré la hausse globale des facturations des grossistes. Elles ont crû de 8,1% (+7,7% sur neuf mois), portées par la rentrée des classes et les lancements de nouveaux produits tels que les iPhone 8 et iPhone 8 Plus. Dans leur ensemble, les ventes trimestrielles de smartphones ont connu une hausse de 23%. De quoi permettre au commerce des produits de mobilité (smartphones, tablettes, notebooks) de bondir et de représenter finalement 38% du chiffre d'affaires des grossistes sur le segment des produits volume. A noter que si le segment de l'IoT n'a pesé qu'1 M€, il s'est développé de +83% lors du troisième trimestre.

Le cloud pèse sur le segment «  valeur »

Dans le domaine des produits dits « valeur », les grossistes ont fait face à une baisse de leurs revenus de l'ordre de 3,3% (-4,8% sur neuf mois). Le SGI explique ce repli par le développement des services hébergés dans le cloud. Il impacte négativement les achats de serveurs et d'équipements réseaux qui affichent une baisse trimestrielle de 17%. A l'inverse, les ventes de logiciels d'entreprises et de produits d'infrastructures de sécurité sont en forte croissance avec des hausses respectives de 69% et de 15%.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité