Gérald Karsenti a quitté la présidence d'HPE France

Gérald Karsenti avait conservé la présidence de HPE France avoir cédé son poste de DG à Gilles Thiebaut. Il vient de quitter l'entreprise. (crédit : D.R.)

Gérald Karsenti avait conservé la présidence de HPE France avoir cédé son poste de DG à Gilles Thiebaut. Il vient de quitter l'entreprise. (crédit : D.R.)

Nommé en juin 2011 à la tête de HP France, Gérald Karsenti en était resté président après avoir cédé son poste de DG à Gilles Thiebaut. Il vient de quitter l'entreprise.

La présidence de HPE France a changé de mains. Gérald Karsenti en avait gardé la responsabilité en septembre 2016, après avoir laissé la direction générale de Hewlett Packard Enterprise France à Gilles Thiebaut. On savait déjà, alors, qu'il s'agissait d'une période transitoire avant un passage de relais définitif. De fait, Gérald Karsenti a finalement quitté la filiale française à la fin du mois de juillet, ainsi que nous l'a confirmé HPE, contacté par la rédaction. C'est désormais Gilles Thiebaut qui reprend également la présidence de la filiale française qui était pilotée par Gérald Karsenti depuis juin 2011, date à laquelle il avait succédé à Yves de Talhouët, après avoir dirigé auparavant l'entité services de HP France.

Gérald Karsenti était aussi vice-président des ventes de HPE EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). Sur ce terrain, il est pour l'instant remplacé par Carsten Becker, actuellement vice-président Global Industries Manufacturing & Distribution EMEA, qui reprend ses fonctions dans l'interim.

Le départ de Gérald Karsenti n'est pas le premier de l'été chez Hewlett Packard Enterprise en France. En juillet, on apprenait déjà que Bruno Buffenoir, vice-président EMEA chez HPE, chargé des alliances stratégiques, de l'OEM et de l'IoT, avait quitté la filiale pour diriger les activités de ServiceNow France, éditeur de solutions ITSM en SaaS, avec le titre d'area vice-président.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité