Impression : La hausse du prix moyen sauve le marché d'Europe de l'Ouest au T1

Les MFP ont représenter 81,1% des expédition de systèmes d'impression en Europe de l'Ouest au T1 2017.

Les MFP ont représenter 81,1% des expédition de systèmes d'impression en Europe de l'Ouest au T1 2017.

Malgré la baisse de 0,9% des livraisons de systèmes d'impression en Europe de l'Ouest au premier trimestre 2017, les revenus du secteur ont progressé de 4% grâce aux multifonctions.

Bien que toujours en baisse, le marché ouest-européen de l'impression a vu sa situation s'améliorer au premier trimestre 2017. Si les livraisons ont baissé de 0,9% (contre -2% pour l'ensemble de l'année 2016), les ventes en valeur ont crû de 4% d'après IDC. 5 millions de systèmes ont ainsi été commercialisés entre janvier et mars derniers, soit 43 000 de moins qu'il y a un an mais à un prix moyen en augmentation. Le marché français s'en tire plutôt bien. Les ventes de systèmes d'impression, tous types confondus, y ont progressé de 0,7% en volume.

Sur l'ensemble de la région Europe de l'Ouest, la situation du segment des systèmes d'impression laser illustre bien les effets de la hausse des prix. Leurs expéditions ont décliné de 0,9% tandis qu'elles généraient des revenus en croissance de 5,4%, grâce à une hausse du prix d'achat moyen du même ordre. S'agissant des imprimantes et MFP jet d'encre, la situation est moins positive. S'il ne précise pas le nombre d'unités vendues, IDC assure que les facturations générées ont reculé de 4,3%.

Les MFP à la rescousse

Heureusement, le marché a également pu profiter d'un léger regain sur le secteur des MFP dans son ensemble, qui représente 81,1% des ventes en volume de systèmes d'impression en Europe de l'Ouest. Leurs expéditions ont progressé d'1% au premier trimestre. En revanche le commerce des imprimantes monofonctions a subi un revers conséquent avec des livraisons en recul de 8,2%.

En termes de valeur, le marché entreprise s'est avéré plus dynamique que celui du grand public avec des revenus en hausse de 4,6%, malgré une baisse des expéditions du même ordre. IDC précise que ce sont les machines offrant des vitesses d'impression allant de 31 à 44 PPM qui ont dégagé les revenus les plus hauts.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité