Infrastructures cloud: la croissance du marché a quasiment doublé au second trimestre

Evolutions des chiffres d'affaires des principaux fournisseurs de solutions d'infrastructures cloud entre les T2 2016 et 2017.

Evolutions des chiffres d'affaires des principaux fournisseurs de solutions d'infrastructures cloud entre les T2 2016 et 2017.

Les achats de produits d'infrastructures IT destinés au cloud ont grimpé de 25,8% entre avril et juin 2017, principalement sous l'impulsion des opérateurs de cloud public. Ces derniers consacrent la plus grosse part de leurs dépenses aux solutions de stockage quand leurs homologues du cloud privé se concentrent davantage sur les serveurs.

Les ventes mondiales d'équipements IT destinés aux infrastructures cloud (serveur, stockage, commutateurs Ethernet) ont représenté 12,3 Md$ au deuxième trimestre 2017, selon IDC. Elles ont ainsi progressé de 25,8% par rapport à la même période en 2016 durant laquelle la croissance avait déjà atteint +14,5%. Au cours des quatre dernières années, le marché des infrastructures cloud a quasiment triplé en valeur. Il en va autrement pour celui des infrastructures traditionnelles qui a encore reculé de 3,8% à 13,6 Md$ au deuxième trimestre 2017.

La plupart des achats d'équipements d'infrastructures cloud sont réalisés par les opérateurs de cloud public. Entre avril et juin, ils ont investi 8,7 Md$ (+34,1%), tandis que les dépenses orientées vers les cloud privés grimpaient de 9,9% à 3,7 Md$. Côté cloud public, la plus grosse part des investissements est consacrée aux solutions de stockage dont les achats trimestriels ont crû de 30,4% pour représenter un tiers des dépenses des opérateurs. Leurs acquisitions de serveurs et de commutateurs Ethernet ont respectivement progressé de 24,6% et de 26,8%. Dans le domaine du cloud privé, les investissements sont majoritairement tournés vers les serveurs qui représentent environ 60% des dépenses de ce secteur en matière d'infrastructures IT depuis ces 18 derniers mois.

+30% de croissance en Europe de l'Ouest

En Europe de l'Ouest, le marché des équipements destinés au cloud est en plein boum. Au deuxième trimestre 2017, il a crû de 30,5% en valeur. Cela fait de lui le plus dynamique dans le monde derrière l'Asie-Pacifique hors Japon (+33,4%). En comparaison, le marché américain s'est apprécié de 24,8%, le Moyen-Orient et l'Afrique de 28,4%, l'Europe Centrale et de l'Est de 16,9% et le Japon de 10,4%. Il n'y qu'en Amérique Latine que les ventes aient décliné (-13,1%).

Au cours du deuxième trimestre de cette année, les principaux fournisseurs d'infrastructures cloud ne sont pas parvenus à tirer profit de la croissance globale du marché. Numéro un du secteur, Dell a vu ses revenus baisser de 5% et sa part de marché reculer de 4 point à 11,8%. La baisse de chiffre d'affaires a été strictement similaire pour HPE/HC3 qui ne capte plus que 11,1% de la valeur des ventes globales. En troisième position, Cisco a enregistré des revenus en progression de 14,3% pour 8,2% de part de marché. De leur côté, Huawei, NetApp et Inspur ont réalisé des ventes respectivement en hausse de 30,2%, 23,6% et 45,8%. Les champions toutes catégories de la croissance restent néanmoins les ODM (+63,8%) qui fournissent en direct les grand opérateurs de cloud public dont la hausse des dépenses a été principalement stimulée par les achats d'Amazon au second trimestre.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité