La ligne PME a continué de porter la croissance d'EBP en 2016

René Sentis, PDG d’EBP : « Plus que jamais, en 2017, nous allons capitaliser sur notre réseau de revendeurs pour porter notre croissance. »

René Sentis, PDG d’EBP : « Plus que jamais, en 2017, nous allons capitaliser sur notre réseau de revendeurs pour porter notre croissance. »

EBP a dépassé pour la première fois les 40 M€ de chiffre d'affaires annuels l'an dernier, notamment grâce à la hausse de 27% des ventes des logiciels de sa Ligne PME. Les revendeurs certifiés pour la revente de cette offre représentent 80% des revenus globaux tirés par l'éditeur des ventes indirectes.

En croissance ininterrompue depuis plusieurs années, EBP a encore vu son chiffre d'affaires progresser en 2016. Les facturations de l'éditeur de logiciels de gestion français se sont précisément appréciées de 6% sur un an. Cette hausse, moindre que celle enregistrée en 2015 (+8%), a permis à l'entreprise de Rambouillet (78) de passer le cap de 40 M€ de chiffre d'affaires. Sur une période de trois ans, les revenus de l'entreprise ont ainsi cru de 25%.

L'an dernier, l'éditeur a de nouveau profité des bons résultats de sa Ligne PME dont les ventes ont augmenté de 27%. Lancée en 2009, cette gamme de logiciels a été conçue pour permettre à EBP de gagner des parts de marché auprès des entreprises de taille moyenne. Depuis, la société n'a eu de cesse de faire monter son réseau de distribution en puissance autour de ces produits. L'an dernier, son réseau de revendeurs certifiés Ligne PME et petites entreprises a représenté 80% du chiffre d'affaires ventes indirectes d'EBP, toute gamme de produits confondues.

Doublement des effectifs du service technique

Le dynamisme d'EBP lui a permis de recruter 150 personnes en 2016, dont 80 ont pourvu des postes en création. Leur arrivée au sein de l'entreprise a permis de porter à plus de 500 le nombre total de ses collaborateurs. L'élargissement de l'effectif de l'éditeur a notamment profité à son service technique dont le nombre de ressources a doublé.

En 2017, EBP va poursuivre ses efforts visant à faire monter en gamme son réseau de partenaires. Il s'agit tout d'abord de recruter des intégrateurs et des SSII capables de cibler les ETI et les grands comptes. Par ailleurs, la société veut élargir les compétences de revendeurs déjà certifiés en les amenant à accéder au niveau Gold. Ce niveau de labellisation leur permet d'assurer l'assistance » et de réaliser des développements autour des logiciels de la ligne PME.

L'exercice en cours devrait aussi être marqué par le lancement d'une nouvelle offre spécifiquement conçue pour le SaaS dans le courant de ce semestre. Elle devrait « intégrer les derniers usages numériques combinés à l'intelligence artificielle » et sera d'emblée compatible avec l'article 88 de la Loi de Finances 2016. Une livraison rendue possible en partie grâce au fait que l'éditeur ait gonflé son budget de R&D de 20% en 2016.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers » prouvent une fois de plus la...

Publicité