La Manche prépare son cloud grâce à sa fibre optique

Plusieurs collectivités territoriales cherchent comment parvenir au cloud computing, la gestion des données, leur protection, la baisse des coûts informatiques sont leurs principales motivations. Le département de la Manche, avec son bras armé le syndicat spécialisé Manche Numérique (*), prépare son passage au cloud computing à sa  manière, après avoir développé un projet Très haut débit.

Le projet cloud computing de Manche Numérique compte plusieurs sous projets. D'abord, Manche Numérique met en place un réseau très haut débit qui couvrira tout le département en fibre optique d'ici 2027. Chaque habitation, chaque entreprise, chaque collectivité sera connectée. Un investissement de 292 millions d'euros, qui passe par une DSP par affermage. Manche Numérique va louer 15 000 km de fibre optique à sa DSP. La maîtrise des tuyaux, c'est la fondation du projet.

Deuxième volet : le coeur de réseau. Il sera hébergé dans une salle blanche, en cours de finition, avec une salle blanche répliquée déjà en place. Un lien à dix gigabits unissant les deux. Les deux volets, réseau et datacenter, seront effectivement disponibles à la fin du 1ertrimestre 2013. Ils permettront au Département et aux collectivités qui le composent d'être autonome avec des liens télécoms suffisants.

Eviter la construction de petits datacenters publics

Derrière, le Syndicat va pouvoir héberger les applicatifs des collectivités membres. Techniquement, ce sera possible, il reste à concentrer l'effort de chaque collectivité vers le projet de Manche Numérique. Donc d'éviter ou de suggérer d'éviter la construction de petits datacenters publics.  La réforme des collectivités va entraîner des regroupements qui devraient inciter les collectivités à redéployer leurs moyens informatiques et à mutualiser leurs investissements. Manche Numérique leur propose justement un hébergement mutualisé. Plus que de cloud computing, le Syndicat emploie d'ailleurs ce terme d'hébergement mutualisé.

Manche Numérique veut optimiser et mutualiser son cloud computing. Il a d'ailleurs installé une centrale d'achat pour mutualiser les dépenses informatiques de ses membres. Le cloud sera un élément supplémentaire de cette mutualisation.  

Le Conseil général impliqué au plus haut niveau

Ce projet dénote par son sérieux. La Manche a une forte expérience dans le développement du Très haut débit  et le Conseil général s'est impliqué au plus haut niveau dans les choix numériques, faisant figure de chef de file parmi les collectivités locales françaises. Son vice-président, chargé de ces sujets, Gilles Quinquenel est d'ailleurs président de Manche Numérique et président de la Mission Ecoter.

D'autres collectivités font ou préparent des choix différents, en sous traitant à des acteurs français ou étrangers. Les acteurs français étant soit des acteurs de proximité (opérateurs de cloud régional ou multi-régional), soit de grands acteurs privés ou venus du cloud souverain (quand ils seront prêts !).

(*) Créé en 2004, le syndicat a deux objectifs : l'aménagement numérique du territoire et l'accompagnement informatique des collectivités locales.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

IT : panique sur le business model

IT : panique sur le business model

Le secteur du numérique n'a jamais cessé de faire évoluer son business model depuis sa montée en puissance dans les années 70. Mais, ce qui se passe actuellement - notamment avec l...

Publicité