LDLC va s'offrir Olys

Laurent de la Clergerie, le fondateur de LDLC.com, compte sur l'acquisition d'Olys pour se renforcer sur le marché BtoB. (crédit : D.R.)

Laurent de la Clergerie, le fondateur de LDLC.com, compte sur l'acquisition d'Olys pour se renforcer sur le marché BtoB. (crédit : D.R.)

LDLC est en passe de racheter le distributeur de produits Apple, Olys. Non seulement, l'opération lui permettrait de se renforcer sur les solutions du géant américain mais aussi d'étoffer ses offres BtoB.

Après Materiel.net, ce sera bientôt au tour du groupe Olys de passer dans le giron du Groupe LDLC. L'enseigne française spécialisée dans la vente de matériel informatique et en train de finaliser l'acquisition de ce distributeur de produits Apple. Ayant réalisé 40 M€ de chiffre en 2016, la société basé dans l'Orne opère aussi bien en BtoC, grâce à son réseau de boutiques BIMP qu'en BtoB, notamment dans les secteurs de l'éducation. Olys compte par ailleurs 140 collaborateurs répartis entre ses 14 agences.

Avec cette acquisition, LDLC poursuit sa politique de croissance externe initiée l'an passée avec le rachat de Materiel.net. L'acquisition d'olys, qui devrait être finalisée dans les prochains mois répond toutefois à deux autres enjeux.

Un réseau de boutiques étendu

« Tout d'abord, elle renforce notre lien avec l'univers Apple et équilibre notre offre pour faire face sereinement aux innovations à venir dans les deux univers PC et Mac. De plus, le groupe BIMP est très largement présent sur le marché du BtoB et de l'éducation, cela nous permettra de renforcer notre offre dans ces secteurs tant au niveau des produits que des services », explique Laurent de la Clergerie, fondateur de LDLC. Bien qu'il y ait des doublons dans 5 villes (Valence, Grenoble, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand et Lyon), le rachat d'Olys permet au groupe de renforcer son réseau de boutiques.

Pour rappel, la société lyonnaise a réalisé 479,9 M€ de chiffre d'affaires en 2016, en hausse de 39%. LDLC mise notamment sur les opérations de croissance externe, l'extension de son réseau de boutique physique et le renforcement de ses activités BtoB pour maintenir une croissance similaire. L'objectif est ainsi d'atteindre la barre du milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2021.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité