Le choix du navigateur sera-t-il possible dans Windows 8 ?

L'accord conclu entre la Commission européenne et Microsoft  laissant  le choix à l'utilisateur du navigateur dans Windows 7, expirera en 2014. Bruxelles avait spécifié qu'il devait en être de même pour les prochains OS, ce qui devrait s'appliquer à Windows 8.

Microsoft s'est refusé à tout commentaire lorsqu'on lui a demandé s'il allait offrir une fenêtre à choix multiple (ballot screen) dans Windows 8 pour que les utilisateurs européens puissent choisir leur navigateur. Fin 2009, l'éditeur avait conclu un accord avec les autorités de régulation antitrust de l'Union européenne qui avaient imposé la mise en service du choix des navigateurs, comme Firefox, Chrome, ou Opera.  La décision rendue par Bruxelles avait spécifiquement demandé la même chose concernant les versions suivantes de Windows.

« S'agissant des OS pour PC qui sortiront après Windows 7, la mise à jour de la fenêtre à choix multiple devra d'abord être mise à disposition à la date de livraison commerciale d'un tel système d'exploitation, et ce pendant toute la durée de ces engagements », spécifiait le document.

Une enquête motivée par la plainte d'Opera

L'accord passé entre la firme de Redmond et l'UE porte sur cinq ans, ce qui signifie qu'il expirera à la fin de 2014. Il a donné une vaste définition de Windows et d'Internet Explorer pour inclure les successeurs de Windows 7 et d'IE8.

Le géant des logiciels et l'Union européenne étaient parvenus à un accord sur la possibilité de choisir un navigateur, suite à une enquête de deux ans menée par la Commission. En janvier 2009, celle-ci avait adressé une « communication des griefs » contre les pratiques de Microsoft, suite à la vente groupée d'IE.  Cette investigation avait été motivée par une plainte déposée en 2007 par l'éditeur norvégien Opera.

Microsoft avait accepté de fournir un moyen de désactiver IE et de proposer une fenêtre à choix multiples pour les utilisateurs qui n'avaient pas changé le navigateur par défaut. Windows a toujours été livré avec IE comme browser par défaut, une pratique qui s'est poursuivie avec la bêta du prochain système d'exploitation, disponible en téléchargement depuis février dernier.

La question de l'accessibilité évoquée par Mozilla  

Bien que Windows 8 propose un mode "Metro" pour les applications tactiles, il pousse aussi un environnement de bureau traditionnel dans lequel s'exécutent les applications x86/64 (qui actuellement tournent dans Windows 7 par exemple). Les navigateurs actuels, tels que Chrome, Firefox, Opéra ou Safari pourront s'exécuter en mode bureau, même s'ils  n'ont pas été refondus pour exploiter l'interface Metro.

Si le ballot screen est implémenté dans le bureau de Windows 8 , les utilisateurs pourront choisir parmi l'ensemble des browsers concurrents, dans l'Union européenne et dans plusieurs autres pays, comme c'est le cas avec Windows 7.  

L'agence de la Commission européenne chargée des questions antitrust, de même qu'Opera, Google et Mozilla, n'ont pas fait connaître leur position sur la présence du ballot screen dans Windows 8. La question de son accessibilité dans la prochaine  version de l'OS a été soulevée la semaine dernière par Mozilla lorsque Harvey Handerson a reproché à Microsoft de bloquer les API 32 dans Windows RT, l'édition qui permettra d'utiliser Windows sur des terminaux équipés de processeurs ARM.  Pour Harvey Anderson, Windows RT devrait être inclus dans l'accord conclu entre Microsoft et l'UE. « Si Windows pour ARM n'est qu'une autre version de Windows pour de nouveaux équipements, il est également concerné par l'engagement de laisser le choix du navigateur », a-t-il écrit dans un billet de blog daté du 9 mai. L'accord avec l'UE comporte une clause qui autorise Bruxelles à rouvrir le dossier ou à prélever des amendes s'il considère que Microsoft viole l'accord passé.



Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Grossistes : la bataille du cloud commence

Grossistes : la bataille du cloud commence

Les grands grossistes IT sont désormais prêts pour la bataille du cloud, qui va vraiment s'engager début 2015. Pour cela, ils ont fait évoluer leur modèle économique, créé des divi...

Affichage dynamique : les portes s'ouvrent pour les revendeurs IT

Affichage dynamique : les portes s'ouvrent pour les revendeurs IT

Avec des clients dans quasiment tous les secteurs, des prix en baisse et des solutions qui commencent à être moins compliquées à installer, le marché de l'affichage dynamique a du ...

Publicité