Les actionnaires d'Apple ont enfin droit à des dividendes

Fort d'un trésor de guerre de près de 100 milliards de dollars, Apple a indiqué qu'il prévoyait de mettre sur pied un programme de versement de dividendes, à hauteur de 2,65 dollars par action sur le dernier trimestre de son exercice fiscal 2012, sous réserve de son annonce par le conseil d'administration. Il ne l'avait pas fait depuis 1995. Le quatrième trimestre de son année fiscale commence le premier juillet 2012.

Le constructeur californien prévoit également un programme de rachat d'actions d'un montant de dix milliards de dollars. Celui-ci doit être mis en route sur l'exercice fiscal 2013 du constructeur américain, qui commence le 30 septembre 2012. Il doit se dérouler sur trois ans, avec pour objectif principal d'éviter l'impact de la dilution de futures attributions d'actions aux employés.

45 milliards de dollars sur trois ans

Dans un communiqué, Tim Cook, PDG d'Apple, explique que le groupe qu'il dirige a utilisé une partie de ses liquidités pour renforcer sa R&D, réaliser des acquisitions, ouvrir de nouvelles boutiques, et investir dans la gestion de sa chaîne logistique et son infrastructure. « Il le fera davantage encore. Malgré ces investissements, la société conserve un trésor de guerre pour les opportunités stratégiques et dispose d'une réserve de liquidités pour les opérations courantes ».

En combinant les dividendes et le rachat des actions, Apple prévoit d'utiliser environ 45 milliards de dollars sur les trois premières années de ses programmes, a précisé dans un communiqué Peter Oppenheimer, directeur financier d'Apple.

Par M.G

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Affichage dynamique : les portes s'ouvrent pour les revendeurs IT

Affichage dynamique : les portes s'ouvrent pour les revendeurs IT

Avec des clients dans quasiment tous les secteurs, des prix en baisse et des solutions qui commencent à être moins compliquées à installer, le marché de l'affichage dynamique a du ...

Publicité