Les entreprises du numériques peinent à pourvoir leurs postes

Dans leur baromètre sur les métiers du numérique, Cap Digital et Multiposting relèvent un manque d'attrait pour certaines offres. Crédit: D.R.

Dans leur baromètre sur les métiers du numérique, Cap Digital et Multiposting relèvent un manque d'attrait pour certaines offres. Crédit: D.R.

Alors que les entreprises recherchent de plus en plus de compétences dans les métiers du numérique, en particulier des développeurs, le volume de candidats n'augmente pas suffisamment vite ce qui accroît les tensions sur le marché de l'emploi, montre le baromètre réalisé par Cap Digital et Multiposting.


Cap Digital s'est associé à l'éditeur français de solutions d'e-recrutement Multiposting pour créer un baromètre dédié aux métiers du numérique. Cet indicateur présentera, chaque trimestre, une vision globale des compétences IT les plus recherchées avec un focus sur un métier particulier. Le fait marquant de ce premier baromètre réalisé au cours du dernier trimestre 2014 réside dans le décalage entre l'o­ffre et la demande. En effet dans, l'informatique, plus de 2/3 des offres d'emploi portent sur les métiers du développement et sur des profils dits de « spécialistes », catégorie regroupant les métiers des acteurs qui « favorisent l'accès et la sécurité aux services numériques ». Ces derniers peuvent être des juristes experts d'Internet, ou des professionnels de la sécurité informatique, précisent les auteurs du baromètre. Or, si la demande des entreprises pour ces professions progresse de façon continue (+19% et +18% de croissance respective par rapport à l'an dernier), ces familles de métiers n'arrivent qu'à la fin du classement en termes d'attractivité. Avec un indice de 3,7 sur 10 (une note de 5 sur 10 correspondant à 30 candidatures pour une offre d'emploi), elles n'attirent que peu de candidats et font donc partie des métiers à recevoir le moins de candidatures.

Une demande soutenue en développeurs Java

A l'inverse, le traitement de l'information, le marketing, la communication et la  vente génèrent beaucoup moins d'offres, mais ces dernières attirent en moyenne plus de candidatures. Sans surprise, les développeurs Java arrivent en tête du top 10 des compétences IT les plus demandées par les entreprises (49%). Ils devancent de très loin les spécialistes de PHP (13% des offres) et de C (11%). Suivent les professionnels des langages .net et HTML (8%), de Javascript (7%), de SQL, d'Android et de Linux (6%). Les technologies plus récentes semblent avoir du mal à percer ou sont encore minoritaires. Ainsi Python, qui est déjà un langage de référence aux Etats-Unis également en pleine expansion en France, ne figure pas encore au classement.

En savoir plus :

- Consulter le baromètre

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers » prouvent une fois de plus la...

Publicité