Les PME françaises investiront 2,27 Md€ dans le cloud en 2016

Le marché français du cloud computing pour les PME devrait représenter 1,58 Md€ en 2013. Sur les trois prochaines années, il devrait connaître un taux de croissance annuel moyen de 19%. Le segment des solutions de communication et de collaboration hébergées devrait être le plus porteur.

Selon une récente étude de l'éditeur Parallels, les investissements des PME françaises dans les services cloud devraient générer 1,58 Md€ de chiffre d'affaires en 2013. Ils devraient connaître un taux de croissance annuel moyen de 19% durant les trois prochaines années et s'établir ainsi à 2,7 Md€ à l'issue de cette période.

Cette année, les solutions de communication et de collaboration hébergées représenteront 71 M€ de revenus, correspondant à 4% seulement des dépenses des PME dans le cloud. Les entreprises interrogées pour l'édtude avouent avoir une connaissance très limitée des systèmes de messagerie et de PBX hébergés. Toutefois, cette lacune devrait être comblée à l'avenir. La vente de ce type de services devrait ainsi connaitre une forte progression lors des trois prochaines années avec un taux de croissance annuel moyen de 30%. Elle représentera 155 millions d'euros en 2016.

L'IaaS s'impose comme le modèle de référence

Le secteur des applications professionnelles va connaître lui aussi une forte hausse de revenus. En 2013, les logiciels de comptabilité, de CRM ou encore de stockage et de sauvegarde en mode SaaS représenteront 540 millions d'euros de chiffre d'affaires. D'ici trois ans, ils représenteront 1,2 Md€ de facturations, soit une croissance annuelle moyenne de 29% par rapport à cette année.

Le segment du IaaS (Infrastructure-as-a-Service) va générer de son côté un chiffre d'affaires de 557 Md€ en 2013. Il devrait atteindre 835 Md€ en 2016 avec un taux de croissance annuel moyen de 14%. Au cours des prochaines années 75% des PME interrogées qui n'utilisent pas encore de services IaaS comptent y souscrire. Les petites et moyennes entreprises françaises sont actuellement 27% à utiliser des serveurs hébergés. Si ce chiffre peut paraître faible, il faut noter qu'en 2012, le taux d'adoption de ce type de système était sept fois supérieur à celui des serveurs internes.

Les PME françaises vont accroitre leurs usages du cloud

Les services de présence web et des applications web représenteront 414 millions d'euros en 2013. Toutefois, ils devraient arriver à saturation dans les prochaines années et voir leur progression ralentir. D'ici à 2016, ce secteur connaitra un taux de croissance annuel moyen de 8% seulement pour atteindre 519 millions d'euros. Pour Parallels, les add-on et les applications seront les principaux moteurs de croissance de ce segment. Les PME devraient se concentrer sur l'acquisition d'outils de SEO (outils d'optimisation des moteurs de recherche) et d'optimisation mobile.

« Le marché français a été l'un des premiers à adopter les services cloud. Les résultats de notre étude de marché confirment que les PME françaises ne cessent d'utiliser une large gamme de services IAAS, SAAS et de présence Web. », Explique John Zanni, directeur marketing chez Parrallels. Dans les années à venir, les dépenses en services cloud vont poursuivre leur progression. La  France restera l'un des marchés cloud les plus matures dans le monde sur le segment des PME. »

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Affichage dynamique : les portes s'ouvrent pour les revendeurs IT

Affichage dynamique : les portes s'ouvrent pour les revendeurs IT

Avec des clients dans quasiment tous les secteurs, des prix en baisse et des solutions qui commencent à être moins compliquées à installer, le marché de l'affichage dynamique a du ...

IT : panique sur le business model

IT : panique sur le business model

Le secteur du numérique n'a jamais cessé de faire évoluer son business model depuis sa montée en puissance dans les années 70. Mais, ce qui se passe actuellement - notamment avec l...

Publicité