Les puces Intel Coffee Lake seraient incompatibles avec les cartes mères actuelles

Les processseurs Intel Coffe Lake, successeurs des Kaby Lake, reprennent la même finesse de gravure que leurs ainés mais embarqueront 6 coeurs.

Les processseurs Intel Coffe Lake, successeurs des Kaby Lake, reprennent la même finesse de gravure que leurs ainés mais embarqueront 6 coeurs.

C'est un véritable pavé qu'a jeté dans la mare l'assembleur Asrock en déclarant sur Twitter que les prochaines puces d'Intel ne seraient pas compatibles avec le chipset Z270, actuellement utilisé. Non seulement cette annonce ne va pas réjouir les bricoleurs mais une telle évolution rendrait de fait obsolète l'ensemble des cartes mères commercialisées aujourd'hui par les fabricants.

Fans d'Intel, préparez-vous à être déçus. La prochaine génération de processeurs de la firme, les Coffee Lake, ne sera apparemment pas compatible avec les cartes mères existantes. Et c'est Asrock, qui l'a annoncé ce mercredi via son compte Twitter. Quand un certains Evan Jensen a demandé sur le réseau social, « si le socket Z270 Supercarrier supportera les CPU Coffee Lake d'Intel ? », le compte officiel du fabricant de PC et de carte mère (@ASRockInfo) n'a pas tergiversé. « Non, les Coffee Lake ne seront pas compatibles avec les carte mère de série 200 », a-t-il répondu.

C'est via son compte Twitter qu'Asrock a révélé que les puces Coffee Lake ne serait pas compatible avec les chipset de série 200.
C'est via son compte Twitter qu'Asrock a révélé que les puces Coffee Lake ne seraient pas compatibles avec les chipset de série 200 (crédit photo : Gordon Mah Ung).

Contacté par nos confrères de PCWorld, Asrock n'a pas souhaité en dire plus sur son tweet tout comme Intel qui déclare ne pas avoir à commenter ses futurs produits. Alors ce poste était-il seulement une déclaration erronée faite à la va vite et mal vérifiée ? Apparemment non.

Une information confirmée

L'information a été confirmée à PC World par une autre source fiable, externe à Intel. « Les Coffee Lake ne seront pas supportés par les cartes mères Z270, même si les chipsets Z370 à venir semblent presque identiques à leurs prédécesseurs » a-t-on expliqué à nos confrères. Cette source a par ailleurs ajouté que l'industrie espérait qu'Intel change son fusil d'épaule au sujet de la compatibilité de ses prochaines puces.

La majeure partie des ventes de processeurs se fait via la distribution de nouvelles machines, donc sans problème de compatibilité. Toutefois, il y a tout de même une grande communauté de bricoleurs influents qui souhaite pouvoir mettre à jour leurs machines en passant sur des processeurs plus rapides. Si ces utilisateurs doivent passer sur une carte mère Z370 pour profiter des processeurs 6 coeurs Coffee Lake d'Intel, ce dernier risque de les voir se tourner vers les puces Ryzen d'AMD.

Mais pourquoi ? 

Comme dit plus haut, Intel n'a pas souhaité commenté l'information, laissant un flou quant à ses motivations. La raison la plus cynique serait d'obliger les consommateurs à acheter de nouvelles cartes mères avec ses derniers processeurs, et donc augmenter ses revenus. Sa motivation pourrait aussi être liée au support. Intel est une firme d'ingénierie pour le moins conservative qui n'aime pas forcément dire que ses processeurs fonctionneront avec telle technologie si tous les voyants ne sont pas au vert pour en tirer le meilleur. Dans ce cas-là il est complètement possible que les Coffe Lake ne supporteront de manière optimale et officielle que les chipsets Z370 mais fonctionneront tout de même avec les cartes mères d'ancienne génération. La firme l'a d'ailleurs déjà fait avec d'ancienne génération de puces.
La carte mère Asrock Z270 n'est pas compatible avec les puces Coffee Lake.

Si vous êtes le possesseur d'une carte mère Asrock Z270, vous pouvez oublier tout de suite les puces Coffe Lake. (crédit photo : Asrock)

Bien-sûr, il y a toujours un risque qu'il n'y ait aucune compatibilité possible. Si les Coffee Lake reprennent la même gravure en 14nm et apparemment les mêmes chipsets que les Kaby Lake et Skylake, elles seront les premières puces grand-public du fondeur à proposer 6 coeurs. Or les Z270 pourraient ne pas être en mesure d'assumer ce gain de puissance qui se traduit aussi par un gain de consommation.

Les fabricants de cartes mères dans l'embarras 

Les fabricants de cartes mères n'accueil pas non plus très bien cette annonce. Les consommateurs, au regard de cette annonce, pourraient décider de bouder les solutions Z270 actuellement sur le marché, les sachant prochainement obsolètes. D'une certaine façon, la sortie de route d'Asrock pourrait pousser Intel à revoir ses plans. D'ailleurs, le tweet du fabricant était toujours en ligne ce matin, prouvant que la prise de parole est complètement assumée. Pour Intel, cette annonce semble toutefois tomber au plus mauvais moment. La firme subit de plein fouet la concurrence des puces Ryzen et Ryzen Threadrippers d'AMD, qui semblent rencontrer leur public.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité