Les RH français moins convaincus par le SaaS que leurs homologues étrangers

L'impact des technologies, SaaS, mobilité, RSE, se fait sentir sur les RH, d'après une étude mondiale d'ISG.

Le cabinet ISG a mené une étude mondiale sur l'impact des technologies pour les départements ressources humaines des entreprises.  La tendance la plus marquante porte sur l'arrivée des solutions RH en SaaS, perçue par 70% des responsables RH interrogés (*). Toutefois, note l'étude, cette tendance est atténuée en EMEA et particulièrement en France. Deuxième correctif, en dessous de 10 000 salariés les entreprises sont tentées de basculer totalement en SaaS, au-dessus, elles optent plus volontiers pour des solutions hybrides, avec maintien de solutions en place et passage partiel au SaaS.

AdTech Ad Ce deuxième constat mérite une explication. Pour ISG les entreprises redoutent les coûts de ces projets, pour le dé-commissionnement et l'intégration de la nouvelle plateforme core RH (gestion globale des RH). Elles sont en effet dépendantes de la multiplicité de plateformes existantes accumulées au fil des années.

Accessibles en SaaS et en mobilité

En revanche, le passage au SaaS permet d'améliorer l'expérience utilisateur en apportant de nouvelles fonctionnalités. Les dépenses de développement, build et design, sont en outre plus limitées. Les fonctionnalités RH sont plus accessibles, de manière conviviale, à partir de n'importe quel terminal. Quarante-huit pour cent des structures RH interrogées considèrent son accès en mobilité comme un atout. Le salarié peut mettre à jour depuis son smartphone, en temps réel, ses données personnelles.

Les réseaux sociaux sont également très prisés dans le monde RH, pour le recrutement et la gestion des effectifs. Soixante-dix pour cent des entreprises déclarent les utiliser, les solutions RH en SaaS les intègrent nativement. Elles trouvent également, dans ces solutions en ligne, des  outils de type data analytics.

(*) enquête menée auprès de 119 entreprises de plus de 10 000 salariés, issues de tous les secteurs d'activités, 24% établies en EMEA.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers » prouvent une fois de plus la...

Publicité