Pascal Chavernac remplacé à la présidence de Résadia

Nöel Minard, le nouveau président de Résadia, est aussi le dirigeant du prestataire de services Breton A2Com.

Nöel Minard, le nouveau président de Résadia, est aussi le dirigeant du prestataire de services Breton A2Com.

Noël Minard prend le relais de Pascal Chavernac à la tête du groupement de prestataires Résadia. Le second reste un membre actif du groupe qui cherche notamment à se développer dans l'IoT et la transformation digitale.

Une page se tourne chez Résadia. Alors qu'il était depuis onze ans la figure de ce groupement formé par des intégrateurs informatique et télécom indépendants, Pascal Chavernac n'a pas souhaité briguer un nouveau mandat de président. Réunis en assemblée générale le 15 juin, les actionnaires de la structure lui ont désigné Noël Minard comme successeur. L'homme dirige le prestataire de services rennais A2Com, un des membres de Résadia. Parallèlement élu directeur général du groupement, Jérôme Comin, le patron de la division Syscom chez Scopelec, le soutiendra dans son action.

Pascal Charvernac n'en reste pas moins impliqué dans la vie de Résadia. D'une part, parce que le groupe Sigma Méditérannée qu'il a fondé en reste membre actionnaire. D'autre part, parce qu'il prend la tête d'une nouvelle commission créée par le groupement autour de l'IoT, avec pour objectif de développer sa présence sur ce marché. « Le domaine des objets connectés ne se réduit pas aux capteurs. Il englobe aussi les problématiques liées aux réseaux, à la sécurité, au cloud, aux applications.... Il est stratégique que nous maitrisions ces nouveaux enjeux pour le compte de nos clients », explique Noël Minard. Ce dernier aura aussi à superviser d'autres chantiers menés par Résadia, comme celui de sa montée en puissance dans le domaine de la transformation digitale. Si la réflexion que va mener le groupe à ce sujet vise à lui permettre de répondre aux besoins de ses clients, elle a aussi pour but de faire évoluer ses membres dans leurs propres pratiques de fonctionnement.

Une toute nouvelle offre de MVNO et deux membres de plus

En ce mois de juin, c'est un autre projet de Résadia qui vient d'aboutir : le lancement d'une offre de téléphonie mobile à sa marque exploitant les réseaux d'Orange, de SFR et de Bouygues Telecom. « En étant MVNO multi opérateurs, nous pouvons proposer aux agences d'une même entreprise d'utiliser des réseaux mobiles différents et d'opter ainsi pour la meilleur qualité de services possible en fonction de leur localisation géographique », explique Noël Minard. Résadia s'est lancé dans le métier d'opérateur en 2013 avec une offre d'accès fixe sur cuivre ou fibre. Récemment, cette dernière a été complétée par une offre voix basée sur le protocole Trunk SIP.

Le nouveau dirigeant de Résadia devra également faire croître le nombre des membres associés du groupement. Ils sont 32 actuellement. Leurs effectifs cumulés représentent environ 4800 collaborateurs répartis dans 140 points de présence. L'an dernier, ils ont réalisé un chiffre d'affaires avoisinant les 750 M€ (avant consolidation définitive). Au début de l'année, la société Catelsys, active dans les DROM (Départements ou Régions français d'Outre-Mer), et son homologue lyonnais One System ont rejoint Résadia en tant qu'affiliés. Ils devraient en devenir membre associés d'ici un an.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité