Résultats 2016 : 12,539 Md € de chiffre d'affaires et deux acquisitions pour Capgemini

En Amérique du Nord, où Capgemini réalise 30% de son chiffre d’affaires, les acquisitions de TCube Solutions et d’Idean vont permettre à l'entreprise dirigée par Paul Hermelin d’accélérer la transition de son portefeuille de services.

En Amérique du Nord, où Capgemini réalise 30% de son chiffre d’affaires, les acquisitions de TCube Solutions et d’Idean vont permettre à l'entreprise dirigée par Paul Hermelin d’accélérer la transition de son portefeuille de services.

En parallèle à la publication de ses résultats 2016, Capgemini a procédé simultanément à l'acquisition de TCube Solutions, un prestataire américain de services d'infogérance destinés au secteur de l'assurance, et d'Idean, un groupe de conseil d'origine finlandaise, spécialisé en stratégie numérique et installé à Palo Alto.

Capgemini vient de procéder à deux acquisitions qui lui permettront de faire évoluer son portefeuille de services notamment en Amérique du Nord. La SSII française a annoncé simultanément le rachat de TCube Solutions, un groupe de services américain spécialisé dans le secteur de l'assurance et installé à Columbia (Caroline du Sud), et d'Idean, une société de conseil d'origine finlandaise basée à Palo Alto, spécialisée en stratégie numérique et en transformation de l'expérience client. Les montants des deux opérations n'ont pas été communiqués. L'acquisition de TCube Solutions, le plus important prestataire indépendant de services IT dédiés aux solutions Duck Creek Technologies de gestion des assurances dommages, permettra à Capgemini de se renforcer sur le secteur des services financiers. Centrée sur les logiciels et services pour les assurances IARD (incendie, accidents et risques divers, l'offre de TCube couvre la gestion intégrée des polices et des sinistres, la facturation, les systèmes de gestion des réassurances et les stratégies de données. Fondée en 2007, l'entreprise compte aujourd'hui 300 collaborateurs qui travaillent pour des compagnies d'assurance basées en Amérique du Nord et au Royaume-Uni .

Capgemini va également étoffer sa gamme de services en stratégie digitale et transformation de l'expérience client avec Idean. Outre son implantation de Palo Alto, le cabinet de conseil possède des bureaux à Austin, Los Angeles, New York, San Francisco, Helsinki et Berlin. L'entreprise, qui a été fondée en 1999 à Helsinki, emploie plus de 150 personnes - digital strategists, experience designers et développeurs front-end - et compte un vaste portefeuille de clients en Europe ainsi qu'aux Etats-Unis. Il s'agit de start-ups de la baie de San Francisco, ainsi que de grands groupes technologiques dont la plupart sont basés sur la côte Ouest. LG, Mercedes-Benz, Sony, Volkswagen, 23andMe, Airbus, Cole Haan, Ericsson, IBM, Intel, et Kesko figurent ainsi parmi ses clients. La transaction devrait être finalisée d'ici fin février 2017.

Des résultats annuels conformes aux attentes

Dans la foulée, Capgemini a publié ses résultats annuels pour l'exercice clos le 31 décembre 2016. Le Groupe a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 12,539 milliards d'euros, en progression de 5,2% par rapport à celui de 2015. Cela représente une croissance de 7,9% à taux de change constants, en ligne avec l'objectif fixé pour l'année 2016. La croissance à taux de change et périmètre constants est de 2,6% ; l'écart provient essentiellement de la consolidation du chiffre d'affaires d'Igate sur 12 mois en 2016 contre 6 mois en 2015. La marge opérationnelle s'établit à 1 440 millions d'euros, soit 11,5% du chiffre d'affaires, ce qui représente une croissance de 14% sur un an. Le résultat net part du groupe s'établit à 1,1 milliard d'euros, en baisse de 18%.

Sur le quatrième trimestre de l'année, la croissance ressort à 1,9% à taux de change constants. Le développement rapide des activités liées au Digital et au Cloud s'est poursuivi avec une croissance en 2016 de 29% à taux de change constants. Ces activités représentent sur l'année 30% du chiffre d'affaires de Capgemini.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers » prouvent une fois de plus la...

Publicité