Rumeurs de rachat d'Also par Ingram Micro

Pour l'heure, le rachat du Suisse Also par Ingram n'est qu'une rumeur, mais une telle opération aurait néanmoins du sens pour le grossiste américain. Illustration : D.R.

Pour l'heure, le rachat du Suisse Also par Ingram n'est qu'une rumeur, mais une telle opération aurait néanmoins du sens pour le grossiste américain. Illustration : D.R.

D'après le site Wall Street Wires, HNA serait prêt à financer le rachat du grossiste Also par sa filiale Ingram Micro pour 2,5 Md€. L'information est à prendre avec prudence pour le moment.

Après Avnet TS et le groupe Westcon, Also sera-t-il le prochain grossiste à être embarqué dans le mouvement de consolidation qui touche les mastodontes de la distribution IT ? C'est en tout cas le sens de la rumeur dont se fait le relais la publication Wall Street Wires pour qui l'acquéreur potentiel serait Ingram Micro, lui-même racheté par le groupe chinois HAN en décembre dernier. Aux dires de l'article publié, des discussions auraient été engagées entre le groupe Suisse Also Holding AG et Ingram Micro et seraient maintenant bien avancées. A travers ce dernier, HAN serait prêt à débourser 2,5 Md€ pour s'offrir l'Hélvète, ce qui correspondrait un bonus de 35% par rapport à la valorisation boursière d'Also.

Peu de crédibilité accordée à la rumeur chez Also France

Contactée par nos soins, une source interne à Also France nous a indiqué qu'aucune information allant dans le sens d'un rachat ne circulait au sein de la société et semble penser qu'une telle opération ne se fera pas : « Il y a quelques semaines, la rumeur disait que nous allions racheter le groupe Westcon. Finalement, c'est Synnex qui a repris les activités de ce grossiste en Amérique du Nord et en Amérique Latine... »

L'avenir dira donc si la rumeur était fondée. Ce qui est sûr, en revanche, c'est que la reprise d'Also aurait du sens pour Ingram. En Europe, zone de prédilection d'Also, le grossiste américain se trouve en effet en difficultés. En 2016, le chiffre d'affaires qu'il a réalisé sur le vieux continent a baissé de 3,5%. Et HAN, son actionnaire, est, aux dires même de Mark Snider, le dirigeant d'Ingram en EMEA, prêt à étudier sérieusement toutes les pistes de fusions acquisitions en vue.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité