Salesforce s'adapte aux budgets des PME-PMI

Avec Essentials, Salesforce veut séduire les PME-PMI mais également les TPE. (Crédit D.R.)

Avec Essentials, Salesforce veut séduire les PME-PMI mais également les TPE. (Crédit D.R.)

Depuis 15 ans, Salesforce étoffe sans temps mort son offre SaaS centrée autour de la relation client pour proposer toujours plus de fonctionnalités à ses utilisateurs avec au final une croissance continue du tarif de l'abonnement. Pour casser ce cycle infernal et séduire les PME-PMI (en dessous de 100 personnes), Salesforce revient à ses basiques avec une offre baptisée Essentials à 25$ par mois et par utilisateur.

Depuis le lancement de son offre CRM en mode SaaS, le métier d'origine de l'éditeur, Salesforce a considérablement étoffé son portefeuille de solutions avec des développements internes et des acquisitions ciblées (48 depuis 2006) comme Quip, MetaMind, Thinkfuse, PredictionIQ, Heroku ou encore Radian6. La proposition initiale s'est donc considérablement enrichie avec des outils d'analyse des sentiments sur les réseaux sociaux, de marketing numérique, de BI, de support client, de développement et aussi de collaboration autour des documents ou des comptes utilisateurs. La plateforme est devenue multiSaaS avec un empilement d'abonnements mensuels et une profusion de services cloud qui finissent par peser lourd dans la facture finale des entreprises.

Interrogés sur le sujet, les dirigeants de la société californienne nous avaient répondu travailler sur un modèle de facturation pour les entreprises de taille intermédiaire (PME-PMI en fait). Baptisé Salesforce Essentials (25$ par mois et par utilisateur contre 130$ pour la version Enterprise), cette offre démarre avec les modules sales et service. Et tous les quatre mois, Salesforce ajoutera de nouvelles fonctionnalités à sa plate-forme pour proposer à ses clients les dernières avancées technologiques. « Des ajouts pertinents pour le SMB », nous a précisé Olivier Nguyen, directeur marketing Europe du Sud. « On ne veut pas proposer un produit dégradé, la puissance de Salesforce est bien présente ». Et suite au partenariat annoncé cette semaine avec Google, les clients de Salesforce Essentials pourront utiliser gratuitement la suite bureautique SaaS de Google (G Suite) pendant trois mois.

Démarrer avec Lightning  Pour démarrer cette offre de base, l'éditeur invite ses clients à utiliser Sales Cloud Lightning Essentials qui regroupe la personnalisation des services web et mobiles (une version allégée du framework Lightning), l'adoption (Trailhead) et les recommandations à partir de l'analyse du portefeuille clients pour identifier des opportunités commerciales (Einstein). Trailhead aide en fait à comprendre le jargon de Salesforce avec un guide qui passe par l'obtention - facultative - de badges pour éviter les expériences de frustration, nous a indiqué Olivier Nguyen. L'intégration de données est également de la partie pour éviter que les clients démarrent avec une feuille vierge.

« Enfin, les PME-PMI abonnées à l'offre Essentials auront également accès à la plateforme App Exchange (4000 applications développées autour des solutions Salesforce avec une sélection estampillée SMB) pour bénéficier de fonctionnalités additionnelles : passerelle vers des ERP, signature électronique de contrats, géolocalisation. Les prix sont également adaptés aux PME-PMI, sans oublier la facilité d'utilisation. Certaines demandent un peu d'intégration, l'idée est ici de plugger les apps en quelques clics seulement. « On met en avant les apps tierces SMB qui nous paraissent les plus adaptées à ces utilisateurs », indique Olivier Nguyen. En fonction de l'accueil de ce produit, Salesforce pourrait adapter le tarif d'autres produits comme son offre marketing qui intéresse également les PME-PMI.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité