Semestriels SII : la croissance du taux de marge ne suit pas celle des revenus

La performance économique de SII au premier semestre 2017/2018 n'est pas aussi bonne qu'à l'accoutumée avec une marge opérationnelle en baisse d'un point de pourcentage du chiffre d'affaire.

La performance économique de SII au premier semestre 2017/2018 n'est pas aussi bonne qu'à l'accoutumée avec une marge opérationnelle en baisse d'un point de pourcentage du chiffre d'affaire.

Le groupe SII reste dans une dynamique de croissance forte suite au rachat de Feel Europe qui a impacté positivement le chiffre d'affaires de son premier semestre fiscal. Son taux de marge opérationnelle a cependant fait les frais d'éléments défavorables.

La société de services IT SII continue d'afficher des bénéfices en hausse. Pour le compte du premier semestre (clos fin septembre) de son exercice 2017, son résultat opérationnel a atteint 17 M€, soit une augmentation de 9 % par rapport à l'année dernière. Une progression moins spectaculaire que le bond de 87,2% qu'il avait fait entre les premiers semestres 2015/2016 et 2016/2017. Elle s'explique par le fait que l'entreprise a fait face à des éléments défavorables.

Les objectifs de SII confirmés

SII a d'abord perdu quatre jours ouvrés par rapport au premier semestre 2016/2017. Ensuite, l'intégration de Feel Europe a eu un effet dilutif sur ses résultats ; et la situation en Espagne a amené le groupe à comptabiliser une provision de 2 M€. La marge opérationnelle a baissé d'un point (6,6% du chiffre d'affaires au premier semestre 2017) mais le résultat net du groupe a crû de 6,2% à 10,89 M€.

Côté chiffre d'affaire, SII a enregistré 259,2 M€ de facturations au cours du semestre. La SSII signe ainsi une croissance 26,3%, dont 13,2% en organique. « Fort de ces réalisations sur le semestre, nous confirmons nos objectifs annuels » indique Eric Matteucci, président du directoire de SII.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité