Smartphones : Huawei toujours plus proche de la seconde place d'Apple

Evolution des ventes mondiales de smartphones par fabricants entre les troisièmes trimestre 2016 et 2017.

Evolution des ventes mondiales de smartphones par fabricants entre les troisièmes trimestre 2016 et 2017.

L'écart de part de marché entre Apple et Huawei s'est réduit à 2 points au troisième trimestre 2017. Sur un marché mondial des smartphone en hausse de 2,7%, le chinois a dégagé une croissance de 16,1% quand le numéro deux s'est contenté de ventes en hausse de 2,6%.

Le classement des fabricants de smartphones établi par IDC n'a pas évolué entre les troisièmes trimestres 2016 et 2017. Samsung est toujours le numéro un mondial, Apple le second et Huawei le troisième d'un marché qui a connu une progression de 2,7% à 373 millions d'unités entre juillet et septembre. Ce qui ne change pas non plus est que le dernier de ce trio de tête se rapproche toujours plus du deuxième au point de le menacer sérieusement. Alors que la part de marché d'Apple (12,5%) est restée inchangée par rapport au troisième trimestre 2016, celle du chinois a encore progressé pour atteindre 10,5% contre 9,3% un an auparavant. Et pour cause, quand Apple se contente de ventes trimestrielles en hausse de seulement 2,6% à 46,7 millions d'unités, Huawei affiche 16,1% de livraisons supplémentaires à 39,1 millions d'unités. Si chacun des deux fournisseurs poursuit sa route sur des rythmes de croissance identiques, il ne fait aucun doute que Huawei prendra le pas sur son rival dans les mois à venir.

Le Mate 10 Pro nouvelle arme de Huawei contre Apple

A ce titre, le quatrième trimestre 2017 pourrait s'avérer déterminant. Apple devrait pouvoir compter sur l'iPhone X (999 €) lancé le 3 novembre. Du moins, s'il augmente sa production puisque seuls trois millions d'exemplaires du terminal étaient disponibles au moment de sa mise sur le marché. Cela s'avère nécessaire car Apple ne semble pas pouvoir compter sur l'iPhone 8, disponible depuis le 22 septembre, qui suscite une demande décevante à en croire certains opérateurs. Huawei, lui, mise sur son smartphone Mate 10 Pro (799 €) qui sera commercialisé à compter sur 20 novembre pour contrer l'iPhone X. Le nouveau portable du chinois est également conçu pour se frotter au Galaxy Note 8 de Samsung. Ce dernier reste néanmoins, en tous cas pour le moment, hors de portée de Huawei. Le fabricant coréen disposait en effet d'une part de marché mondial de 22,3% au troisième trimestre 2017. Par ailleurs, la croissance de ses livraisons (+9,5%) a repris de la vigueur.

102% de croissance pour Xiaomi

Derrière, Samsung, Apple et Huawei, on trouve Oppo (8,2% de part de marché au troisième trimestre) et Xiaomi (7,4% de PDM). Depuis plusieurs trimestres, ce dernier connaît une explosion de ses ventes. Entre juillet et septembre dernier, ses livraisons ont bondi de 102,6%. Elle avait déjà cru de 59% au second trimestre. « Les principaux fabricants de smartphones se divisent en deux camps. D'une part, il y a celui formé par Samsung, Apple et Huawei qui sont capables de vendre des volumes importants de produits haut de gamme. L'autre camp réunit Oppo et Xiaomi qui sont formidablement parvenus à élargir leur terrain de chasse en dehors de leur marché domestique qu'est la Chine », indique Ryan Reith, analyste chez IDC. Ces deux derniers, comme d'autres fabricants moins connus, se focalisent sur des produits aux tarifs accessibles. Et IDC s'attend à ce que ces smartphones d'entrée de gamme constituent la plus grosse part des volumes vendus au quatrième trimestre lors duquel la croissance du marché devrait se limiter à +1%.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité