Un portail de gestion unifiée des terminaux Chrome OS chez VMware

Via un partenariat avec Google, AirWatch prend en charge la gestion des terminaux sous Chrome OS (ci-dessus, l'un des derniers Chromebook de Samsung)

Via un partenariat avec Google, AirWatch prend en charge la gestion des terminaux sous Chrome OS (ci-dessus, l'un des derniers Chromebook de Samsung)

AirWatch, filiale de VMware, a travaillé avec Google pour proposer une gestion unifiée des terminaux sous Chrome OS à l'échelle de l'entreprise à partir du portail Workspace ONE de VMware. L'offre sera disponible à partir de septembre.

Grâce au portail cloud Workspace ONE de VMware, les administrateurs IT pourront gérer à l'aide d'une console unique tous les périphériques sous Chrome OS de leur entreprise de manière cohérente, de même que les autres terminaux utilisés. Pour le proposer, AirWatch (filiale de VMware) s'est rapproché des équipes de Google. Entre autres choses, les responsables IT pourront effectuer différentes tâches comme l'intégration de nouveaux employés, le provisioning, l'audit et le suivi des matériels, le nettoyage à distance des appareils, ainsi que la sécurisation de l'accès aux catalogues d'applications de l'entreprise. Ces nouvelles fonctions associées à la licence Chrome Enterprise permettront également d'appliquer des politiques de contrôle sur les périphériques selon la localisation, la plate-forme système, le service et le poste occupé par chaque salarié, l'objectif étant « de simplifier l'application des politiques », souligne VMware.

L'arrivée dans l'entreprise des outils utilisés dans la vie courante a contraint les services IT à devoir gérer les systèmes d'exploitation de divers équipements, rappelle Sumit Dhawan, directeur général End-User Computing (UEM) de VMware. « Alors que Chrome OS continue à gagner en popularité, nos clients veulent gérer ces appareils de manière cohérente en même temps que tous les autres terminaux, mobiles inclus ». De plus, « grâce à Workspace ONE, les utilisateurs de VMware AirWatch pourront gérer en toute sécurité le cycle de vie des Chromebooks », a-t-il ajouté. En mars, la filiale AirWatch de VMware avait annoncé un partenariat destiné à améliorer l'accessibilité des applications existantes des Chromebooks via la plateforme cloud Workspace ONE de VMware et encourager ainsi leur adoption. Cette collaboration a permis aux entreprises déployant des Chromebooks de mettre en place une authentification sécurisée en un clic et de gérer leurs applications cloud, web et virtuelles.

Sur fond de consolidation rapide des solutions d'EMM

Si ce partenariat avec Google est une première dans l'industrie, la stratégie de gestion unifiée UEM poussée par VMware met en évidence une tendance plus large au moment où le marché des logiciels de gestion de la mobilité des entreprises (EMM) fait l'objet d'une consolidation rapide. Déjà, les outils de provisionnement, de configuration et de sécurisation des périphériques mobiles sont intégrés dans des suites de produits plus larges. « VMware est, je crois, le premier à offrir de l'UEM pour Chrome. Sans aucun doute, d'autres vendeurs EMM suivront », a déclaré Jack Gold, analyste principal chez J. Gold Associates. « Le fait est que l'adoption des Chromebooks progresse de manière importante sur des marchés comme l'éducation et le commerce de détail. En raison de leur faible coût et de leur mode applicatif dans le web, cette progression va se poursuivre ». Selon l'analyste, « il paraît donc logique qu'un fournisseur EMM impliqué sur ces marchés propose Chrome s'il veut vraiment offrir une plate-forme unifiée de gestion des terminaux ».

Pour Jack Gold, « Google propose des outils de gestion pour Chrome, mais pas au niveau de l'offre EMM », en rappelant que le fournisseur ne dispose d'aucune autre solution de gestion de plate-forme. Par contre, les fournisseurs de solutions autonomes de gestion de périphériques mobiles risquent de ne pas survivre aux offres EMM groupées de fournisseurs bien établis comme VMWare, IBM, SAP, Citrix et autres. Par exemple, avec son service cloud InTune intégré à Windows 10, Microsoft a obligé les entreprises à repenser la mise en oeuvre des EMM dans leurs environnements. L'approche UEM d'InTune permet en effet aux entreprises de déployer et de configurer des PC et d'autres périphériques Windows en utilisant des modalités de gestion dites « modernes » qui passent par des API de gestion des périphériques mobiles.

Une gestion des terminaux de plus en plus évoluée

« Les outils UEM sont de plus en plus évolués et ils sont capables de gérer plusieurs types de périphériques mobiles et de PC à partir d'une plate-forme unique », estime de son côté Phil Hockmuth, directeur de programme pour la recherche Enterprise Mobility chez IDC. « Certains fournisseurs sont moins avancés que d'autres en termes de fonctionnalités et tous ne permettent pas de gérer la totalité des périphériques », selon lui. « Mais, la plupart des fournisseurs sont capables de gérer Windows 10 à un niveau de base, car ils ont tous accès à un ensemble commun d'API et de passerelles de gestion dans l'OS pour offrir des fonctions MDM ». Des éditeurs comme VMware, MobileIron, BlackBerry et autres commencent à ajouter des fonctionnalités pour sécuriser et gérer Windows et d'autres terminaux, dont les Chromebooks et les périphériques IoT. Malgré un cycle d'adoption irrégulier, cette approche a fait l'objet de nombreux programmes pilotes et les technologies commencent à converger. « Cela constitue une bonne base de départ pour les entreprises qui préparent leurs plans de déploiement UEM », a ajouté Phil Hockmuth.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité