IT : crise ou mutation ?

IT : crise ou mutation ?

Officiellement, le marché français du numérique est en crise parce les ventes de PC viennent d'enregistrer leur 8èmetrimestre consécutif de baisse. Pourtant, la dépense IT va encore progresser cette année, de 0,7% selon IDC sur le segment professionnel (et même de 5% sur le marché grand public). Le marché IT global n'est donc pas en récession mais il est porté par de nombreuses niches dans lesquelles les places sont très chères. Comment les revendeurs IT, qui doivent par ailleurs gérer un changement de modèle économique radical, abordent-ils ce challenge ?

Sommaire du dossier :

  • 1 La délicate fin de l'ère PC

    La délicate fin de l'ère PC

    Si l'appellation « revendeur à valeur ajoutée » a bien une vocation, c'est celle de rappeler qu'il existerait des « revendeurs sans valeur ajoutée »... En théorie, eux seuls sont concernés par la crise. C'est-à-dire pers...

  • 2 Services IT : quand l'oasis devient mirage

    Services IT : quand l'oasis devient mirage

    La baisse des ventes de PC devrait provoquer une ruée vers les services informatiques, mais le chemin qui mène de « revendeur IT » à « SSII » est impraticable. Et si le Syntec Numérique, le syndicat professionnel histori...

  • 3 Ces chers marchés porteurs

    Ces chers marchés porteurs

    Si le marché IT reste l'un des secteurs les plus dynamiques de l'économie, cela est principalement dû aux nombreuses « niches » et aux nouveaux segments qu'il sait développer. Pour devenir des acteurs incontournables dan...

Derniers Dossiers

IT : panique sur le business model

IT : panique sur le business model

Le secteur du numérique n'a jamais cessé de faire évoluer son business model depuis sa montée en puissance dans les années 70. Mais, ce qui se passe actuellement - notamment avec l...

Les silver technologies,  une opportunité en or

Les silver technologies, une opportunité en or

Depuis un an à peine, tout s'accélère : nombre de fournisseurs et distributeurs IT se positionnent comme acteurs de la "silver économie". Il faut dire que les prévisions de croissa...

Publicité