Dans l'après Covid, les partenaires toujours essentiels pour accélérer la transformation numérique

Au moins 42 % des personnes interrogées par le cabinet de recherche ont déclaré qu'elles passaient actuellement par trois fournisseurs de SaaS ou plus. (Crédit Pixabay)

Au moins 42 % des personnes interrogées par le cabinet de recherche ont déclaré qu'elles passaient actuellement par trois fournisseurs de SaaS ou plus. (Crédit Pixabay)

Pour 2021, les partenaires voient émerger des perspectives d'activité à plus long terme pour accélérer la transformation numérique des entreprises.

Les partenaires des services IT sont en train de devenir de plus en plus indispensables aux efforts de transformation numérique des entreprises. Et leur rôle va perdurer après la pandémie de Covid-19, bien au-delà des besoins qu'elle a fait émerger et de la ruée vers les nouvelles technologies qui en a résulté. Car cette année, le marché est appelé à connaître une adoption du cloud encore plus accélérée. Au début de la pandémie, les entreprises se sont précipitées pour adopter de nouvelles technologies afin de soutenir le passage brutal au travail à distance, demande à laquelle a dû répondre une grande partie du marché au début de l'année dernière. Et si cette ruée initiale s'est bel et bien dissipée, des perspectives d'activité à plus long terme pour accélérer la transformation numérique sont en train d'émerger pour les partenaires.

Selon Evan Woollacott, analyste senior chez Technology Business Research (TBR), si la ruée initiale vers les nouvelles technologies, amorcée par la pandémie, a contribué à renforcer l'importance des ressources IT internes et externes, le besoin à long terme de ce genre de services devrait consolider à l'avenir le rôle essentiel joué par les partenaires IT. « Les entreprises ont eu besoin de transférer rapidement leurs opérations vers le cloud pour soutenir leurs employés, contraints de travailler à distance à cause de la pandémie. Ce besoin de migration rapide a accru la valeur des services et des partenaires de services IT. C'est grâce à eux que les entreprises ont pu planifier et mettre en oeuvre leurs migrations cloud et atténuer les risques pour leurs clients », a déclaré M. Woollacott. « À long terme, les capacités des services internes et les partenaires de services IT seront incontournables pour accompagner les transformations numériques des entreprises, notamment quand les déploiements de cloud en front-office arriveront à maturité et que les clients commenceront à explorer les migrations d'environnements plus personnalisés, comme la migration d'ERP dans le cloud, ou chercheront à effectuer des déploiements de solutions sectorielles dans des secteurs hautement réglementés comme ceux de la santé et de l'administration », a ajouté l'analyste.

Une approche multi-SaaS 

Les affirmations de M. Woollacott sont étayées par les enquêtes de Technology Business Research. Celles-ci montrent en effet que la plupart des entreprises s'appuient sur une approche dite « best-of-breed » pour le développement de leurs architectures IT dans le cloud. Ainsi, au moins 42 % des personnes interrogées par le cabinet de recherche ont déclaré qu'elles passaient actuellement par trois fournisseurs de SaaS ou plus. Sur la base de ces résultats, l'analyste suggère que les fournisseurs d'applications ont fait alliance avec les fournisseurs d'infrastructures pour offrir aux clients plus de flexibilité sur la manière de consommer le cloud. « Si l'approche « best-of-breed » de l'IT restera prédominante, les acteurs du cloud ont surtout orienté les investissements vers l'intégration de suites complémentaires afin d'augmenter la part du portefeuille client en permettant des accords multi-produits, une stratégie employée efficacement par Salesforce et Microsoft en 2020 », a-t-il déclaré dans un article de blog.

En outre, M. Woollacott estime que les acteurs du cloud cherchent à accélérer la prolifération de leur propriété intellectuelle en utilisant des capacités de mise sur le marché basées sur l'industrie pour fournir aux clients des modèles de données préétablis à même de les rassurer sur la conformité et la gouvernance des données. « Cette tactique s'aligne sur les besoins des clients, puisque 51 % des personnes interrogées qui ont déployé des solutions industrielles désignent la conformité et les normes réglementaires comme un avantage clé », a-t-il ajouté. « Pour renforcer la valeur des clouds industriels pour les clients, les fournisseurs proposent des intégrations pré-construites avec les principaux fournisseurs de données, par exemple, des intégrations de Microsoft avec les fournisseurs de dossiers médicaux électroniques via son Cloud for Healthcare. « Ces offres d'intégration seront essentielles pour accélérer le « time to value » des clients et garantir l'intégrité des données, tout en respectant les réglementations spécifiques du secteur », a-t-il ajouté.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité