Open source ou version commerciale, GridGain assure un support étendu d'Appache Ignite

CEO de GridGain, Abe Kleinfeld mise depuis 2014 sur un modèle open source matinée de services. (Crédit S.L.)

CEO de GridGain, Abe Kleinfeld mise depuis 2014 sur un modèle open source matinée de services. (Crédit S.L.)

Fondée en 2010 pour commercialiser une base de données in-memory - passée en open source en 2014 au sein de la Fondation Apache - GridGain propose un support basique ou étendu pour accompagner les projets des entreprises exploitant Ignite.

En direct de Foster City. Une bonne base open source (la base de données in-memory Apache Ignite), une pincée de marketing et des clients fidèles dans la finance (Société Générale, Barclays, ING mais surtout la Sberbank), GridGain poursuit son développement sur le marché des base de données hautes performances. Ce dernier commence à être encombré quand on pointe la concurrence emmenée par HazelcastAerospike ou encore Red Hat JBoss Data Cache. Un marché évalué à 11 milliards cette année selon une étude du Gartner, remise en avant par le CEO de GridGain, Abe Kleinfeld. La start-up, fondée en 2010, compte doubler son chiffre d'affaires en 2019 avec un chiffre attendu frôlant les 20 millions de dollars. « Les données en provenance des voitures connectées explosent. Même si vous n'avez pas souscrit à l'option Service Data, les données vont quelque part dans le cloud ou ailleurs », nous a expliqué le CEO.

La base de données GridGain, peut se déployer sur un système existant ou, bien sûr, une architecture moderne simplifiée dans le cadre d'un nouveau projet avec une gestion in-memory (RAM et flash). « Nous poussons toutes les données dans la mémoire et, si c'est trop, nous utilisons de la flash », a souligné le dirigeant. Interrogé sur l'usage de la technologie 3D-Xpoint (Optane chez Intel), Abe Kleinfeld a simplement répondu qu'elle sera gérée automatiquement.

La start-up a simplifié son approche avec trois offres :

- La version basic GridGain Community Edition avec des patchs qui n'ont pas encore été publiés par la communauté Apache Ignite. Trois à quatre mois sont par exemple nécessaires pour corriger un bug avec le soutien de la communauté, selon Abe Kleinfeld. « C'est plus rapide avec notre Community Edition ».

 - La GridGain Enterprise Edition qui apporte des fonctions additionnelles à Apache Ignite pour faciliter le déploiement et la gestion de la base de données dans une approche plus sécurisée.

 - Enfin, la GridGain Ultimate Edition intègre des outils de sauvegarde et de restauration pour assurer une continuité de service.

Des fonctions attendues avec la dernière mouture Certaines entreprises ont pour politique d'aider la version Community, car elles ne veulent pas ou ne peuvent pas utiliser la version commerciale. C'est le cas de Bloomberg par exemple. « D'autres préfèrent nous laisser développer des fonctions supplémentaires », assure le dirigeant « mais en tout cas nous n'irons pas sur le cloud, DBaaS (Database as a Service), mais nous pouvons assurer un service managé de type hybride. Nous ferons tourner la base où le client le désire. C'est une réalité aujourd'hui. Tout le monde va maintenant sur le cloud, mais pas de la même manière ».

Parmi les nouveautés arrivées avec la dernière édition de GridGain, on peut citer un support natif de Tensor Flow. « GridGain est devenue un data store in-memory pour Tensor Flow », nous a indiqué Terry Erisman, vice-président en charge du marketing. Le redémarrage depuis un point individuel de défaillance est aussi de la partie pour assurer une meilleure tolérance aux pannes. Un connecteur pour Apache Kafka a aussi été développé qui apporte une intégration native avec la base de données in-memory afin d'exploiter les capacités de streaming (micro-batchs en fait) du moteur. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité