L'ESN Ausy rachetée par Randstadt

Le conseil d'administration d'Ausy approuve l'OPA amicale de Randstadt France. Ci-dessus, Philippe Morsillo, directeur général d'Ausy. (crédit : D.R.)

Le conseil d'administration d'Ausy approuve l'OPA amicale de Randstadt France. Ci-dessus, Philippe Morsillo, directeur général d'Ausy. (crédit : D.R.)

L'entreprise de services numériques Ausy vient de recevoir et d'accepter une OPA amicale de Randstadt France, filiale du groupe néerlandais d'intérim et de travail temporaire. Ausy emploie 4 500 personnes sur plus de 50 sites en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

Les spécialistes de l'intérim et du travail temporaire continuent à s'intéresser aux SSII. Après le renforcement de Manpower et Adecco sur ce secteur, c'est au tour de Randstadt France d'annoncer son intention de racheter l'entreprise de services numériques Ausy. La filiale française du groupe néerlandais indique que le conseil et l'ingénierie en haute technologies constituent pour lui un axe de développement important.AdTech Ad

Randstadt France vient de faire une offre publique d'achat sur l'ensemble des titres Ausy à hauteur de 55 euros par action, de 63,25 euros par Ornane et de 39,10 euros par bons de souscription (Bsaar). Cela représente une prime de 27,6% par rapport au cours de clôture avant l'annonce du projet. Vendredi dernier, Ausy affichait une capitalisation boursière de 222,81 M€. L'ESN a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 394,3 M€. Elle réunit plus de 4 500 collaborateurs sur plus de 50 sites en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. En mars dernier, l'ESN avait annoncé son intention de recruter en France 1 300 personnes d'ici la fin de l'année 2016. Au premier trimestre, le chiffre d'affaires d'Ausy a progressé de 5,6% à périmètre constant à 116,2 M€ (+20,4% en chiffres publiés), tiré par l'international qui représente 45% du total avec une progression organique de 11,9% et de 53 ,7% à périmètre courant. En France, son chiffre d'affaires du premier trimestre s'est établi à 63,7 M€ (+2,2%).

Randstadt France s'appuiera sur le management actuel d'Ausy

Dans un communiqué, Ausy informe que son conseil d'administration (présidé par Jean-Marie Magnet) s'est réuni ce lundi en session extraordinaire et qu'il soutient à l'unanimité ce projet de rapprochement amical avec Randstadt France. Pour Philippe Morsillo, directeur général d'Ausy, cela apportera à l'entreprise qu'il dirige les moyens dont elle a besoin pour poursuivre sa croissance. Il est précisé que Randstadt France s'appuiera de son côté sur le management actuel d'Ausy pour se développer dans le secteur des services IT. La filiale française du spécialiste de l'intérim représente le 2ème pays en termes de chiffre d'affaires pour le groupe néerlandais. Au niveau mondial, ce dernier a généré 19,2 milliards d'euros en 2015. Son effectif s'élève à 29 000 collaborateurs.

En 2011, Manpower avait racheté Proservia, puis en 2012 Damilo Consulting, ainsi que deux activités de Segula Technologies. La même année, Adecco avait créé Modis en réunissant ses SSII Ajilon IT Consulting et Datavance. Même si les entreprises de services informatiques marquent leur différence avec les acteurs du travail temporaire, ces derniers semblent trouver un terrain de développement propice dans le secteur IT.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

Articles sur Randstadt

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers » prouvent une fois de plus la...

Publicité