Teclib acquiert Auguria pour renforcer son offre ERP

Fondé en 2005 en Belgique par Fabien Pinckaers, Odoo (ancien OpenERP) est un ERP open source. Il a déjà été téléchargé  par 2 millions d'utilisateurs. (D.R)

Fondé en 2005 en Belgique par Fabien Pinckaers, Odoo (ancien OpenERP) est un ERP open source. Il a déjà été téléchargé par 2 millions d'utilisateurs. (D.R)

Auguria, société de conseil en informatique à destination des PME/PMI, intègre Teclib' devient une business unit.

Après un an de collaboration sur des dossiers clients, la SSII Teclib' officialise le rachat de son homologue Auguria. L'opération dont le montant n'a pas été communiqué permet à l'acquéreur de mettre la main sur une équipe spécialisée dans les solutions open source d'ERP. Auguria proposait également des prestations d'e-commerce et de webmarketing. Aujourd'hui, ses services de webmarketing sont intégrés à Teclib marketing et ses prestations d'e-commerce sont reprises par Teclib' Hosting. L'activité ERP constitue quant à elle une nouvelle business unit avec un chiffre d'affaires prévisionnel de 1,5M€ en 2015.

Devenir un partenaire référent d'Odoo


Positionné sur le marché de l'ERP pour TPE avec l'offre Dolibarr depuis 2009 (100 000€ de chiffre d'affaires annuel). Teclib' souhaite enrichir son portefeuille clients PME avec Odoo. Dolibarr étant plus limité, il ne lui permettait d'adresser ses prestations qu'aux TPE. La SSII compte sur Odoo pour renvoyer des clients vers Teclib'.

Parmi les 45 salariés de Teclib', 7 seront donc issus d'Auguria et resteront à Nantes. Cyrille de Lambert, créateur d'Auguria en 2006, devient responsable de la BU ERP de Teclib'. Ce dernier devra en assurer l'équilibre des comptes de résultat. La fusion a été l'occasion de réorganiser les métiers de Teclib' en 8 entités puisque l'entreprise complète désormais son offre avec le coeur de métier initial d'Auguria : l'intégration ERP et BI. Pascal Aubry, président de Teclib' explique avoir voulu « séparer les activités pour mieux les traiter, on ne délaisse rien mais on se donne plutôt les moyens de bien traiter les dossiers ». En terme de chiffre d'affaires, le groupe devrait dépasser les 4 M€ en 2015 après avoir terminé un exercice 2014 à 2,4 M€ tandis qu'Auguria a généré 500 000€ de revenus.

Une dizaine de recrutement à venir pour renforcer la nouvelle business unit


« Pour accélérer son développement et prétendre à de gros contrats, Auguria avait besoin de passer à une taille critique. En s'adossant à notre structure, elle se fixe l'objectif de supporter dès l'année prochaine des contrats d'un million d'euros. » explique le président de Teclib'. Pour cela, il faudra étoffer les équipes et c'est pourquoi Pascal Aubry entend finaliser entre 5 et 10 embauches dans l'année. « Les recrutements seront axés sur Nantes et Paris. Nous cherchons des développeurs spécialisés dans les langages Python, PHP et Java sur Nantes et des consultants ERP sur Paris, déjà habitués à travailler sur des offres SAGE, SAP ou Microsoft Dynamics ».

Ajouter un commentaire
1
Commentaires

Cyrille de Lambert Auguria ne fait plus partie du Group Teclib - La marque reprend son indépendance Teclib' avait racheté la société Auguria en mars 2015 dans un souci de synergie pour proposer des services autour du logiciel libre. Début 2018, Pascal Aubry souhaitant recentrer ses activités autour de la marque Teclib, un accord a permis à Cyrille de Lambert de récupérer l'exploitation de la marque Auguria qu’il avait créé en 2005. En savoir plus : https://www.auguria.fr/blog/actualites-3/post/auguria-ne-fait-plus-partie-du-group-teclib-6

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité