Cloud computing : un marché à double détente

Le marché du cloud computing demande à ses acteurs de gérer deux rythmes différents : à très court terme, fournir un investissement important ; à moyen terme, savoir attendre que les entreprises soient toutes convaincues, ce qui pourrait prendre plusieurs années. Présentation de quelques stratégies représentatives.

Dossier réalisé en collaboration avec La stratégie qui devient la plus courante vis-à-vis du cloud computing devient assurément celle de la veille active, le but étant que les investissements consentis soient proportionnels aux revenus possibles. L'exercice n'est pas simple, car les chiffres et les...

iLes dossiers sont réservés aux membres

CONNEXION
Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous à Distributique et bénéficiez gratuitement des services suivants :

  • Accédez à tous les dossiers
    de la rédaction
  • Consultez tous les entretiens
    exclusifs de Distributique
  • Gérez vos abonnements
    aux différentes newsletters
  • Un compte unique sur tous
    les différents site IT News Info
Ajouter un commentaire
1
Commentaires

Laurent Glaenzer Merci encore pour cette excellente suite d'articles sur le Cloud Computing. Pour compléter cette analyse, il faut sans doute considérer la dimension marché. Il y a en France 1,7 million d'entreprises. Les entreprises de plus de 250 employés qui représentent le coeur de cible actuel de la plupart des applications professionnelles de gestion et d'industrialisation ne sont que 6 500 environ soit 0,4% du nombre total. Même après avoir retiré les 1,5 million d'entreprises de moins de 10 salariés, reste une population de près de 100 000 entreprises entre 10 et 250 employés dont le taux d'équipement d'applications verticales professionnelles reste pathétiquement faible. La plupart utilisant des applications bureautiques améliorées et souvent artisanales. Les résistances essentielles étant, l'absence de direction informatique, la résistance à l'achat d'une infrastructure informatique, les coûts que représentent les développements logiciels métiers et donc l'absence d'intérêts de cette population pour de nombreux revendeurs à valeur ajoutée. Même si ces chiffres sont naturellement à pondérer par le nombre d'employés pour relativiser l'opportunité, elle n'en reste pas moins certaine pour des applications en Cloud (public essentiellement) qui répondent parfaitement à leur préoccupation. Cela nécessite de la part des partenaires qui s'intéresseraient à ce marché la mise en place d'une approche spécifique tant au niveau des services que des coûts et méthodes de diffusion de ces...

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...