Ecosystème IBM : Evea Group rachète ACT400

Raphaël Ducasse, PDG d'Evea Group - Crédit Photo : D.R.

Raphaël Ducasse, PDG d'Evea Group - Crédit Photo : D.R.

L'intégrateur Evea Group, un spécialiste des environnements IBM, vient de faire l'acquisition de son homologue ACT 400. Les deux entreprises sises en Île-de-France ont de nombreux points communs, à commencer par leur taille : l'acquéreur a réalisé 17 M€ de chiffre d'affaires l'an dernier contre 15 M€ pour ACT400. Ce dernier dégage toutefois une plus grande part de son activité dans la distribution de matériel comparé à un Evea Groupe plus axés sur les services. « ACT400 est bénéficiaire et n'avait pas de problèmes financiers à régler, précise Raphaël Ducasse, le PDG d'EVEA Group. Ce rapprochement a été motivé par l'envie de nos deux sociétés d'évoluer.»

D'importantes synergies autour du cloud

Evea Group va notamment faire bénéficier à ACT400 de son engagement dans le domaine du cloud computing qui a commencé il y a plus de quatre ans. L'entreprise rachetée est aussi présente sur ce marché mais depuis moins longtemps et ne possède pas ses propres centres de données. Son acquéreur, lui, en exploite deux en Île-de-France sur une surface totale de 1650 m². « ACT400 s'est engagé dans le cloud computing sans étoffer ses effectifs. L'entreprise en était arrivée à un stade où cela s'avérait compliqué d'aller plus loin sans disposer d'équipes de pilotage supplémentaires », explique Raphaël Ducasse. « Néanmoins, note ce dernier, ACT400 a eu le mérite de mieux marqueter que nous des offres de services dans le cloud, que nous proposons aussi, pour en faire au final de véritables produits. »
Evea Groupe compte également pousser son savoir faire autour des offres d'Oracle, de Cisco, de VMware et de Microsoft auprès des 800 à 1000 clients que compte, comme lui, ACT400.

De son côté, ACT400 apporte au nouvel ensemble une agence basée à Lille où Evea Group est également implanté à travers sa filiale Solidd (Solutions Informatiques et Développement Durable). La façon dont ces deux entités régionales vont être amenées à coopérer est à l'étude. De la même façon, rien n'est encore décidé quant au rapprochement physique des équipes d'ACT400 basées à Gennevilliers (92) et celles d'Evea groupe installées à Suresnes (92). Le groupe qui compte désormais 130 collaborateurs au total a intégré en son sein Frédéric Anis, le président d'ACT400, au poste de directeur des partenaires (ISV, éditeurs, intégrateurs...) et membre du comité de direction. En revanche, Eric Viel, le directeur général d'ACT400, ne rejoindra pas le nouvel ensemble.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Affichage dynamique : les portes s'ouvrent pour les revendeurs IT

Affichage dynamique : les portes s'ouvrent pour les revendeurs IT

Avec des clients dans quasiment tous les secteurs, des prix en baisse et des solutions qui commencent à être moins compliquées à installer, le marché de l'affichage dynamique a du ...

IT : panique sur le business model

IT : panique sur le business model

Le secteur du numérique n'a jamais cessé de faire évoluer son business model depuis sa montée en puissance dans les années 70. Mais, ce qui se passe actuellement - notamment avec l...

Publicité