Logiciels de gestion : Cegid va racheter EBP et se renforcer sur les TPE-PME

« Ce rapprochement intervient à un moment parfait du développement d'EBP », estime René Sentis, le président d'EBP. (Crédit photo : EBP)

« Ce rapprochement intervient à un moment parfait du développement d'EBP », estime René Sentis, le président d'EBP. (Crédit photo : EBP)

En négociant le rachat d'EBP, Cegid fait un pas de plus vers son objectif de devenir un des leaders européens des solutions de facturation et de comptabilité pour TPE-PME. Les 65 M€ de revenus de sa cible constituent également une avancée vers le chiffre d'affaires de 1,3 Md€ qu'il ambitionne de réaliser à l'horizon 2026.

Coup de tonnerre dans le monde des logiciels de gestion pour entreprise. Dans un communiqué de presse publié le 24 avril, les actionnaires de l'éditeur EBP ont annoncé être entrés en négociations exclusives en vue de la cession de l'entreprise à Cegid. Ce dernier, après avoir déjà investi dans ce sens en Espagne (rachat de Primavera en 2022) et au Benelux, poursuit ainsi son objectif de devenir un des principaux acteurs européens des solutions de facturations et de comptabilité pour TPE-PME, en reprenant un des acteurs emblématiques de ce marché en France.

Avec les secteurs de la finance, des RH, de l'expertise comptable et du retail, celui des petites entreprises compte parmi ceux sur lesquels le groupe lyonnais veut faire partie des trois premiers éditeurs sur le vieux continent. C'est ce qu'indique le contenu de son plan stratégique « Forward 2026 », au terme duquel Cegid ambitionne de dégager 1,3 Md€ de chiffre d'affaires.

EBP revendique 175 000 clients et 440 revendeurs

Fondé il y a quarante ans par René Sentis, son président, et concurrent direct de Sage sur son marché, EBP revendique 175 000 clients en France, notamment dans certains secteurs verticaux comme le bâtiment, les garagistes indépendants, l'Éducation, ou encore le commerce. En 2023, l'entreprise yvelinoise a réalisé 65 M€, contre 62 M€ un an plus tôt, en partie grâce au réseau de 440 revendeurs certifiés qu'elle s'est constituée.

« Ce rapprochement intervient à un moment parfait du développement d'EBP », estime René Sentis. « La puissance de Cegid, son expertise dans le cloud, ses récentes annonces d'une plateforme de dématérialisation partenaires gratuite et de sa solution Cegid Business dans le cadre de la réforme de la facture électronique, ainsi que ses investissements nourris dans l'intelligence artificielle seront essentiels pour EBP », explique-t-il.

L'appui de Cegid doit également permettre à EBP d'accélérer le développement de la plateforme Hubbix, une technologie full web sur laquelle il s'appuie pour mettre sur le marché des versions redéveloppées en SaaS de ses logiciels. Les deux premières offres de ce type ont été lancées à l'automne 2022 et l'ensemble de la gamme doit avoir fait sa mue d'ici l'an prochain.

L'ensemble de la direction et des équipes d'EBP rejoignent Cegid

Avant de pouvoir être finalisé, le rachat d'EBP par Cegid doit encore recevoir l'aval des autorités réglementaires compétentes et être soumis à l'information et à la consultation des organes de représentation du personnel. Par la suite, René Sentis, Grégoire Leclercq, le directeur général délégué d'EBP, l'équipe de management ainsi que les 650 collaborateurs de l'éditeur rejoindront tous Cegid.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité