Microsoft repousse la fin de vie des PC sous Windows 7 Professionel

Windows 7 ne disparait pas encore des rayons, mais il ne sera livré qu'avec les PC pro.

Windows 7 ne disparait pas encore des rayons, mais il ne sera livré qu'avec les PC pro.

Les récalcitrants à Windows 8 pourront continuer à acheter des PC préchargés avec Windows 7 après 2014, mais pour cela ils devront s'orienter vers des machines professionnelles.

La bonne nouvelle pour commencer : Microsoft a reporté la date de fin de vie des ordinateurs livrés avec le système d'exploitation Windows 7 préinstallé. La mauvaise nouvelle ensuite : cela ne concerne pas les utilisateurs grand public, sauf ceux qui sont prêts à payer pour une machine d'entreprise, dans la mesure où le report ne s'applique qu'aux ordinateurs préchargés avec Windows 7 Professionnel. Pour les machines livrées avec les versions grand public de Windows 7 - Windows 7 Home Basic, Home Premium et Ultimate - le couperet tombera le 31 octobre, comme nous le savons depuis l'année dernière.

D'après les responsables de Microsoft, les informations mises en ligne en décembre sur la mort de Windows 7, étaient erronées. Néanmoins, la plupart des dispositions concernant le système sont identiques, comme on peut le voir dans le tableau qui reprend les dates de fin de vente, mis à jour à la veille du week-end sur le site Web de Microsoft. Le seul correctif, c'est le sort réservé aux PC sous Windows 7 Professionnel, lesquels bénéficient d'un sursis, sans que Microsoft en précise la durée. Ces nouvelles dispositions n'auront pas d'impact pour les utilisateurs à la recherche de machines grand public tournant sous Windows 7. Malgré la campagne d'HP pour maintenir Windows 7 « à la demande générale », la grande majorité des PC sous Windows 7 disponibles aujourd'hui sont déjà des machines axées sur l'entreprise.

Windows 8 peinent toujours à convaincre les entreprises


Le report dont bénéficient les ordinateurs fournis avec la version entreprise du système d'exploitation de Microsoft est peu surprenant. Si la firme de Redmond a réussi à vendre 200 millions d'exemplaires de Windows 8, les professionnels voulant éviter la XPocalypse sur le point de frapper le monde en avril prochain, c'est-à-dire au moment où Windows XP sera officiellement déclaré mort, se sont largement tournés vers Windows 7. Cette prolongation pour les PC professionnels a pour but de calmer un peu les craintes des administrateurs IT, tout en poussant les utilisateurs courants vers Windows 8, dont Microsoft a livré une nouvelle version plus conviviale et plus proche de l'environnement desktop classique.



Microsoft a mis à jour le planning précisant la fin de la vente et du support de Windows 7.

Shad Larsen, Senior Business Operations Program Manager chez Microsoft, a déclaré à Mary Jo Foley de ZDNet que ce report n'était pas lié à la disparition de Windows XP. Quant à Office 2003, il sera officiellement abandonné le même jour que Windows XP, soit le 8 avril. La fin du support principal pour Windows 7, c'est-à-dire la fin des patchs et des correctifs, est toujours prévue pour le 14 janvier 2015. Après cette date, Microsoft continuera à livrer des correctifs de sécurité pour Windows 7 jusqu'à 2020. La vente de Windows 7 en version boîte a été interrompue en octobre 2013, mais il est encore possible d'acheter le système sur de nombreux sites de vente en ligne comme Amazon. Ceux qui n'ont décidément pas d'affinité avec Windows 8 devraient penser à piocher dans ce stock tant qu'il est disponible !

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité