Les 42 millions de dollars touchés par Carly Fiorina remis en cause

Un an après le licenciement de Carly Fiorina de la tête de HP, les investisseurs d'un fonds de pension décident de poursuivre les dirigeants de HP pour le total des indemnités qu'ils ont versés à leur ex-présidente et CEO. Jugés «excessifs», les 42 millions de dollars répartis entre son «parachute» négocié et ses bonus, actions, titres et autres avantages sont donc remis en cause dans l'État de la Caroline du Nord par le fonds de pension Indiana Electrical Workers Trust Fund. La plainte stipule que le conseil d'administration n'a pas respecté le règlement de la société qui précise que les indemnités totales de départ d'un salarié ne peuvent excéder 2,99 fois son salaire sans obtenir l'approbation des actionnaires. Il est cependant probable que Carly Fiorina avait négocié son «package» avant son arrivée dans la société afin d'éviter ce type de restriction. À suivre.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité