Orange veut lancer la 3G «Canada Dry»

Orange réclame à l'Arcep une bande de fréquence de 900 MHz pour exploiter de la 3G.

«Nous ne déploierons pas la 3G à 2 GHz sur tout le territoire. Nous n'irons pas trop au-delà des zones actuellement couvertes. C'est pourquoi nous avons demandé à l'Arcep une autorisation pour exploiter la 3G sur la bande de fréquence de 900 MHz, actuellement réservée au GSM», explique Didier Quillot, Dg France d'Orange. L'opérateur expérimente depuis quelques semaines cette technologie sur les équipements réseaux de Nortel et sur des terminaux dotés d'une puce Qualcomm. Rappelons que, pour assurer la même une couverture que le GSM, l'UMTS sur 2 GHz requiert plus de stations de base et nécessite donc plus d'investissements. Avec la 3G sur 900 MHz, l'opérateur utilise quasiment les mêmes sites qu'en 2G (réduction de 60% du nombre de stations nécessaires), et améliore ainsi à moindres frais sa couverture haut débit mobile. De la 3G «Canada Dry», en quelque sorte. Et, quand il n'y a pas de 3G, il y a de toute façon de l'Edge...

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité