SAP n'est plus sourd à l'appel du OnDemand

SAP n'entend pas compromettre son modèle économique actuel mais veut tout de même profiter de la tendance actuelle du « logiciel comme un service », vient d'expliquer Henning Kagermann, Pdg de SAP, à nos confrères d'IDG News Service : « Nous ne renoncerons jamais à notre coeur de métier, mais le [on-demand] constituera une source de revenus supplémentaire. » L'éditeur allemand prévoit ainsi de développer son offre de vente de logiciels à la demande afin de ne pas se laisser distancer par des concurrents tels que Microsoft ou Oracle. SAP propose déjà des solutions de gestion de la relation clients à la demande. L'éditeur appliquera ce modèle de commercialisation à d'autres produits, sans pour autant préciser plus avant ses projets. Déjà, SAP entend abandonner le minimum requis de cent utilisateurs pour accéder à ses offres de GRC à la demande. L'abandon de ce seuil pourrait lui permettre d'élargir l'adoption de ces offres par les PME, une cible privilégiée de l'éditeur. À l'horizon 2010, SAP espère réaliser près de 45 % de son chiffre d'affaires avec les PME, contre 31 % actuellement.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité