Une nouvelle déconvenue pour Microsoft à la veille de son procès en appel

Alors que doit s'ouvrir, ce 24 avril, le procès en appel opposant Microsoft à l'exécutif européen, l'éditeur vient de se voir refuser la consultation de documents échangés entre IBM et l'UE. Replié sur sa ligne de défense, le groupe de Redmond tente de contre-attaquer en déplorant des collusions entre ses concurrents et Bruxelles. Pour étayer la supposée entente, Microsoft s'est tourné vers la justice américaine afin qu'elle accède à sa requête et que lui soient communiqués les documents prétendument incriminant. Las pour le géant du logiciel, un juge de New-York vient de lui refuser l'accès aux communications échangées entre IBM et l'UE, tout comme l'avaient été celles concernant Novell, Sun ou Oracle.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité