Cloud public : Amazon domine mais Google et Microsoft accélèrent

CA des principaux fournisseurs mondiaux de services IaaS au T1 2017.

CA des principaux fournisseurs mondiaux de services IaaS au T1 2017.

Numéro un mondial du IaaS avec 30% de part de marché, AWS affronte une forte concurrence, notamment celle de Microsoft dont les revenus dans ce domaine ont presque doublé au premier trimestre 2017.

D'après Canalys, la fourniture de services d'infrastructures dans le cloud a généré 11,4 Md$ de chiffre d'affaires au premier trimestre 2017, soit 42% de mieux qu'un an auparavant. Certes, la croissance s'effrite, comparée aux +53% enregistrés entre janvier et mars 2016. Néanmoins, elle reste impressionnante. Comme à l'accoutumée, la plus grande partie des revenus générés au début de cette année a été captée par AWS qui s'est adjugé 31% de part de marché. Et comme à l'accoutumé, on trouve parmi ses principaux concurrents Microsoft Google et IBM. Encore loin du leader, ces derniers enregistrent en revanche une croissance supérieure à la sienne. La progression des facturations de Microsoft a en effet atteint +93%, contre 74% pour Google et 43% pour IBM. La hausse du chiffre d'affaires d'AWS s'est établie à +38%. Résultat, la part de marché dégagé par ce dernier est en retrait d'un point par rapport à ce qu'elle était au premier trimestre 2016.

La séduction du channel devient essentielle

« La compétition s'intensifie parmi les principaux opérateurs de cloud public qui investissent énormément pour conserver leur clients nationaux importants et les comptes internationaux », indique Daniel Liu, analyste chez Canalys. Dans ce contexte, estime le cabinet d'études, le channel est devenu un élément essentiel pour séduire les entreprises. Il n'est donc pas étonnant que les acteurs du IaaS aient tous des plans pour élargir leur réseau de distribution. En décembre 2016, AWS a par exemple lancé pas moins de trois nouveaux programmes partenaires. Plus récemment, en avril 2017, c'était au tour de Google de remanier son programme partenaires pour donner à son réseau de distribution « une approche plus unifiée de ses services cloud. » Quant à Microsoft, il pouvait déjà compter sur un réseau de distribution hyper étoffé qui explique peut-être qu'il soit à l'heure actuelle le premier en termes de croissance dans le IaaS.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité