Panasonic place Sylvaine Smith à la tête de son channel européen

Sylvaine Smith devient head of partner management de Panasonic pour l'Europe

Sylvaine Smith devient head of partner management de Panasonic pour l'Europe

En confiant le développement de son réseau de distribution européen à Sylvaine Smith, Panasonic souhaite amener davantage de partenaires à fournir des offres de bout-en-bout autour de ses terminaux durcis.

Panasonic vient ainsi de nommer Sylvaine Smith responsable de la gestion des partenaires en Europe. Précédemment en charge des solutions industrielles chez Zebra Motorola, elle aura pour mission de développer les positions, déjà très importantes, de Panasonic dans le domaine des tablettes et des notebooks durcis. En 2015, le fabricant a capté 66% des ventes de PC portables et convertibles durcis sur le vieux continent, et 59% de celles des tablettes durcies. En 2016, le chiffre d'affaires cumulé de ces deux activités a progressé de 55%.

Afin de maintenir ce rythme, Sylvaine Smith va s'atteler à la composition d'un groupe exclusif de partenaires revendeurs, intégrateur et ISV, tant en puisant dans la base existante de partenaires qu'en en recrutant de nouveaux. Le but de cette démarche est de faciliter la conception par son réseau de distribution d'offres de mobilité de bout-en-bout, alliant la fourniture des terminaux, l'intégration de solutions dédiées, leur déploiement et leur gestion.

Recruter plus d'ISV

Pour l'heure, Panasonic semble se concentrer sur le recrutement d'ISV, notamment sur des marchés verticaux. Ainsi, SOTI (EMM), Net Motion (gestion des performances) et Fusion Pipe (sécurité) ont rejoint son programme ISV ces derniers mois, portant à 30 le nombre de partenaires éditeurs de Panasonic en Europe. Pour les autres types de partenaires, Panasonic s'appuie toujours sur son programme Toughbook Engage dont les membres assurent 77% de ses ventes de terminaux durcis (PC et tablettes). 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité