Veeam rend gratuits certains services cloud

Peter McKay, le COO de Veeam, compte sur la gratuité des offres pour inciter ses revendeurs traditionnels à prendre le virage du cloud.

Peter McKay, le COO de Veeam, compte sur la gratuité des offres pour inciter ses revendeurs traditionnels à prendre le virage du cloud.

Pour accélérer l'adoption de ses services cloud de sauvegarde et de restauration des données, Veeam a décidé de les rendre gratuits. Il compte aussi sur cette démarche pour inciter ses revendeurs à prendre le virage du cloud. 

Veeam veux démocratiser l'adoption de ses offres cloud pour la sauvegarde et la restauration des données (DRaaS). Et l'éditeur n'y va pas par quatre chemins. Dans le cadre de son programme Free Cloud Services, il a tout simplement décidé de les rendre gratuites. Ainsi, tous ses clients titulaires d'une licence Veeam Availability Suite, Veeam Backup & Replication et Veeam Backup Essentials avec un contrat de maintenance en règle auprès de l'éditeur pourront s'équiper de ses offres DraaS gratuitement. Veeam fixe toutefois une limite à 1000 $ de stockage, ce qui représente pour lui et ses partenaires un manque à gagner de 200 M$.

Le réseau de distribution sera d'ailleurs investi dans le programme. « Veeam s'engage au côté des partenaires channel pour valoriser au maximum leur transition vers les services cloud », déclare Kevin Rooney, Vice-Président en charge des ventes indirectes en Amérique du Nord. A travers cette opération, l'éditeur espère inciter ses revendeurs traditionnels à prendre le virage du cloud. Il y a peu, Peter McKay, directeur général de Veeam, faisait part à nos confrères de CRN de sa crainte de voir ces mêmes partenaires « rester à côté du chemin », s'ils ne prenaient pas en marche le train du cloud.

Développer les services autour du cloud

Concrètement, l'éditeur va mettre en relation ses revendeurs traditionnels avec ses partenaires VCSP (Veeam Cloud & Service Provider) pour les former sur ses solutions. L'idée est de les aider à s'appuyer sur ces offres gratuites pour développer un portefeuille de services autour et tirer de nouvelles sources de revenus. Le programme Free Cloud Services sera d'abord ouvert au marché nord-américain, puis ensuite à la zone EMEA.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité