Annuels HPE : Bond des bénéfices malgré une timide hausse des ventes

Pour le premier trimestre de son exercice 2024, HPE prévoit de réaliser entre 6,9 Md$ et 7,3 Md$ de chiffre d'affaires, ce qui représenterait une baisse d'environ 10 % d'une année sur l'autre. (Crédit photo : HPE)

Pour le premier trimestre de son exercice 2024, HPE prévoit de réaliser entre 6,9 Md$ et 7,3 Md$ de chiffre d'affaires, ce qui représenterait une baisse d'environ 10 % d'une année sur l'autre. (Crédit photo : HPE)

Le bénéfice net de HPE a dépassé les 2 Md$ en 2023, progressant ainsi de 133 % d'une année sur l'autre. Un résultat obtenu alors que le chiffre d'affaires n'a crû dans le même temps que de 2 %.

Au prix d'une réduction conséquente de ses coûts, et en dépit d'une baisse de ses ventes, HPE est parvenu à renouer avec les bénéfices pour le compte de son quatrième trimestre 2023 (clôture au 31 octobre). Sur trois mois, le résultat opérationnel du fabricant a atteint 507 M$, alors qu'il était dans le rouge de 339 M$ un an plus tôt. De son côté, le bénéfice net s'affiche à 642 M$, contre une perte nette de 304 M$ un an plus tôt. Ces gains ont été réalisés sur la base d'un chiffre d'affaires en recul de 6,6 % à 7,35 Md$. Ils ont été rendus possibles par une réduction de 1,3 Md$ des frais et dépenses de l'entreprise qui sont ainsi descendus à 6,8 Md$.

La croissance annuelle divisée par plus de trois comparée à 2022

Fort de ses résultats trimestriels, HPE affiche sur l'ensemble de son exercice 2023 un résultat opérationnel de 2,08 Md$, en hausse de 167 % d'une année sur l'autre. Le résultat net a également bondi (+133 %) pour se situer à 2,02 Md$. Le bilan est moins éclatant du côté des revenus qui n'ont progressé que de 2,23 % à 29,13 Md$ (+5,5 % à taux de change constant). À titre de comparaison, le fabricant avait clôturé son exercice 2022 sur des revenus en hausse de 7 % (+12 % à taux de change constant), tout en voyant son résultat net fondre de près de 2,8 Md$ pour s'afficher en perte de 304 M$.

Sur les quatre grandes divisions produits de HPE, seules deux d'entre elles ont contribué à l'amélioration de ses résultats annuels, en premier lieu la division Intelligent Edge (réseaux et sécurité). Ses ventes se sont appréciées de 42 % à 5,2 Md$, tandis que sa marge opérationnelle montait à 27,3 % (+12,4 points), soit 1,4 Md$. S'agissant de la division HPC & AI, les revenus ont gonflé de 23 % à 3,9 Md$. Ils n'ont toutefois été accompagnés que d'une faible hausse de marge opérationnelle (+0,9 point à 1,2 %), cette dernière représentant 47 M$.

Les divisions serveurs et stockage en souffrance

Du côté face de la médaille, on trouve la division Compute (Serveurs) qui accuse une baisse de chiffre d'affaires de 11 % à 11,4 Md$, et une marge opérationnelle en recul de 0,5 point à 13,7 %, soit 1,6 Md$ en valeur absolue. S'y ajoute la division Stockage, dont les 4,4 Md$ de revenus traduisent un recul de 4 % d'une année sur l'autre. Sa marge opérationnelle représente 429 M$, soit un taux de 9,7 % en diminution de 4,2 points.

Pour le premier trimestre de son exercice 2024, HPE prévoit de réaliser entre 6,9 Md$ et 7,3 Md$ de chiffre d'affaires, ce qui représenterait une baisse d'environ 10 % d'une année sur l'autre.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité