Pourquoi Nvidia chute en bourse malgré de bons résultats

Le blog Cryptomining a publié en avril dernier la photo d'une carte Nvidia dédiée au cryptominage : la P102-100 d'Inno3D. (Crédit D.R.)

Le blog Cryptomining a publié en avril dernier la photo d'une carte Nvidia dédiée au cryptominage : la P102-100 d'Inno3D. (Crédit D.R.)

Mais qu'arrive-t-il au cours de Nvidia ? Il n'était pas tombé si bas depuis un an et demi... Et avec un chiffre d'affaires en hausse de 21 %, ce ne sont pas les résultats du fournisseur de GPU qui sont en cause. La raison est extérieure, cachée dans le marché des cryptomonnaies.

Alors qu'il publiait ses résultats de son troisième trimestre fiscal le 15 novembre, le cours de Nvidia chutait le lendemain à un niveau qu'il n'avait plus atteint depuis un an et demi. Ceci alors que le fournisseur de processeurs graphiques termine cet avant-dernier trimestre avec de bons chiffres. 3,18 Md$ de chiffres d'affaires, en hausse de 21 % comparé à l'année précédente. Un bénéfice net supérieur de presque 50% par rapport à 2017, à 1,2 Md$. Et des revenus records pour ses branches Datacenter (792M$), Professional visualization (305M$) et Automotive platforms (172M$). Les revenus du Gaming se portent eux aussi très bien, en hausse de 13%, à 1,8 Md$, restant la division la plus importante de Nvidia.

Mais alors pourquoi l'action du fournisseur est-elle passée de 202,39 à 163,41 $ en une nuit ? La faute aux crypto-monnaies. Depuis la semaine dernière les cours du bitcoin, de l'Ether (Ethereum), de Monero et consorts ont, eux aussi dégringolés. Ce dévissage s'expliquerait par des conflits internes à la communauté Bitcoin selon nos confrères de Capital. Toujours est-il que ça n'arrange pas les affaires de Nvidia.

Vendre en priorité aux gamers

Ses processeurs graphiques étaient jusqu'ici fortement utilisés par les mineurs de crypto-monnaies dans leurs fermes de serveurs. Nvidia avait dû d'ailleurs demander à ses revendeurs de prioriser les ventes de ses cartes graphiques aux joueurs. Des rumeurs évoquaient même le lancement d'un GPU dédié aux mineurs pour stabiliser les tarifs auprès des gamers. Mais, comme l'indique le CFO du fournisseur, les revenus de l'OEM et de l'IP sont les seuls à avoir chuté au troisième trimestre à cause du marché des crypto-monnaies. De 191 M$ en 2017, ces revenus sont descendus à 148 M$ ce dernier trimestre.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité